1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Europe

Femmes en Europe : ce n'est pas tous les jours leur fête

Une femme sur trois travaille à temps partiel ou avec un contrat temporaire

50 ans après le Traité de Rome, l’égalité professionnelle entre hommes et femmes n’est toujours pas réalisée

50 ans après le Traité de Rome, l’égalité professionnelle entre hommes et femmes n’est toujours pas réalisée

L’égalité entre hommes et femmes fait partie des grands principes de l’Union européenne. Mais 50 ans après le Traité de Rome, l’égalité professionnelle entre hommes et femmes n’est toujours pas réalisée. D’après l’Institut de statistiques de l’Union européenne, Eurostat, un tiers des femmes travaillent encore à temps partiel ou ont des emplois temporaires.

Quels sont les outils de la construction européenne qui protègent le statut de la femme? Un interview de l’eurodéputé Nicole Fontaine, ancienne présidente du Parlement européen et membre de la Commission des droits de la Femme.

A écouter aussi dans cette émission :

  • L’Union européenne et les Etats-Unis sont tombés d’accord sur un projet concernant le trafic aérien, un projet dit « Ciel ouvert » qui devrait offrir aux compagnies aériennes européennes un meilleur accès au marché américain. Mais cet accord doit d’abord être entériné par le Conseil des ministres européens et la Compagnie britannique British Airways y est opposée.

  • La Commission a révisé la liste noire des compagnies aériennes interdites dans l’Union européenne. Deux compagnies ont été retirées de cette liste : Phuket Air, une compagnie thaïlandaise, ainsi que DAS Air Cargo de l’Ouganda. En revanche, une dizaine ont été ajoutées à cette fameuse liste.

  • En Estonie, le Parti des réformes du Premier ministre libéral Andrus Ansip est sorti vainqueur des élections législatives. Andrus Ansip a annoncé qu’il allait se séparer de son partenaire de coalition, le Parti du centre, qui représente les intérêts de la minorité russophone. Or, cette décision s’ajoute à une autre polémique qui envenime les relations entre Tallin et Moscou : l’affaire du soldat de bronze. Ce monument soviétique érigé après la Seconde guerre mondiale alimente la controverse depuis presque un an en raison de la signification différente qu’il revêt pour la minorité russophone d’Estonie et pour les Estoniens.

  • Date 08.03.2007
  • Auteur Jean-Michel Bos
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien http://p.dw.com/p/C2o3
  • Date 08.03.2007
  • Auteur Jean-Michel Bos
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien http://p.dw.com/p/C2o3