1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

FDP, le retour ?

A la Une : les élections en Basse-Saxe, région du nord-ouest de l'Allemagne. Les quotidiens commentent le bon score du parti libéral. Il est aussi question de Barack Obama qui entame officiellement son second mandat.

Personne n'aurait imaginé un si bon score pour le FDP, écrit die Tageszeitung. Le parti libéral a en effet remporté 10% des voix alors que nombre d'experts prédisaient qu'il n'aurait même pas de quoi entrer au Parlement régional. Cela dit, estime le quotidien, c'est une victoire tronquée. D'une part, le FDP n'aurait jamais gagné sans le soutien du ministre-président conservateur de la région, David McAllister. Et d'autre part, cela n'augure d'aucun renforcement lors des élections législatives qui se dérouleront, elles, en septembre au niveau national. Non, en réalité le parti libéral n'a jamais été aussi dépendant du parti conservateur, celui de la chancelière Angela Merkel. A l'issue de ce week-end, celle-ci fait même de nouveau figure de gagnante en sous-main.

Depuis Berlin, la chancelière peut dire ouf, écrit pour sa part die Welt sans pour autant se réjouir vraiment des résultats en Basse-Saxe. On retiendra surtout de ce scrutin la défaite de l'extrême gauche et du parti des pirates. Pour le quotidien, c'est le signe que la contestation n'a aucune chance de mobiliser politiquement si les électeurs estiment que le risque de voir s'installer des coalitions instables est trop grand.

USA Obama Amtseid 20. Januar 2013

Barack Obama, c'est reparti pour quatre ans

La prestation de serment du président américain Barack Obama est commentée notamment par la Frankfurter Allgemeine Zeitung. Le voilà reparti pour un mandat de quatre ans, si l'on s'en tient à la constitution américaine. De deux ans, tout au plus, si l'on s'en tient à la réalité politique sachant que la lutte du président pour se faire réélire entame une partie de son premier mandat et qu'il se concentre ensuite sur la fin du second, pendant que le reste du monde débat déjà sur la bataille électorale qui suit. Bref, il reste environ deux ans à Barack Obama pour concrétiser ses objectifs politiques. Il est peu probable qu'il arrive à imposer des changements durables.

La Süddeutsche Zeitung est plus optimiste quoique prudente. Il y a quatre ans, quand Obama est arrivé au pouvoir, il était animé par le voeux de se mettre au-dessus des querelles de parti et de trouver des compromis pour le bien de la nation. Pendant quatre ans, l'opposition républicaine lui a mis des bâtons dans les roues. On peut donc légitimement dire, écrit le journal, que le président américain en a maintenant ras-le-bol. De toutes façons, sans violence politique, il est impossible en ce moment de remporter le moindre succès à Washington. Le journal espère seulement que Barack Obama ne va pas se contenter de diviser pour mieux régner.

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !