1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

Faut-il travailler lors du lundi de Pentecôte ?

Au lendemain du lundi de Pentecôte, l’heure est aux bilans en France et en Allemagne. Le gouvernement français avait décidé de supprimer ce jour férié et de faire travailler les citoyens pour financer l’aide aux personnes âgées et handicapées. Toutefois de nombreuses personnes ont fait grève et ont bien fait comprendre qu’elles refusaient cette décision. Côté allemand, l’idée de supprimer ce jour férié a également été avancée par des lobbyistes de l’économie, qui jugent que les Allemands ne travaillent pas assez, mais n’a trouvé d’écho ni auprès du gouvernement, ni auprès de l’opposition. La presse allemande se montre elle aussi très critique.

Il est instructif de voir le charmant chaos avec lequel les Français ont réagi à la suppression du jour férié, écrit la Süddeutsche Zeitung. La plupart n’ont pas travaillé et ont fait grève. La Société Nationale de Chemins de Fer a réparti le temps de travail supplémentaire sur toute l’année, soit 112 secondes par jour. Les entrepreneurs allemands devraient s’estimer heureux de voir qu’en comparaison, les Allemands manquent de fantaisie, qu’ils soient si travailleurs et fassent aussi peu la grève. Mais il ne faut pas oublier que les jours fériés sont devenus plus importants pour les gens, car ils offrent l’occasion de passer du temps avec la famille et les amis, ce qui est de moins en moins possible à cause de rythmes de travail plus flexibles et donc de plus en plus variés. La prudence est donc de mise estime le quotidien : au bout d’un moment, le fait d’interférer dans la vie privée des gens peut aussi menacer la cohésion sociale.

Pour le Rhein-Neckar Zeitung, la suppression d’un jour férié n’est ni un franc succès électoral, ni un bon produit à exporter. Hier les Français ont de nouveau montré jusqu’où peut mener la « colère du peuple » : à une vraie crise gouvernementale. Ce n’est donc pas un hasard, poursuit le journal de Heidelberg, si la coalition rouge-verte et l’opposition conservatrice ont rejeté d’une même voix l’idée des entrepreneurs allemands de séculariser le lundi de Pentecôte. Aussi peu de temps avant les élections régionales de Rhénanie du Nord-Westphalie, qui font figure de mini-législatives, appeler à travailler le lundi de Pentecôte reviendrait à une défaite électorale assurée.

Le Kölner Stadt-Anzeiger se penche sur la situation en France et note que malgré la nouvelle loi qui fait du lundi de Pentecôte un jour ouvré, des millions d’employés sont tout simplement restés chez eux. A deux semaines du référendum sur la constitution européenne, les Français montrent une nouvelle fois leur mécontentement au gouvernement, écrit le journal de Cologne. Et selon de récents sondages, ce conflit a renforcé le camp des opposants à la constitution : 55% des Français s’apprêteraient à voter « non » lors du référendum du 29 mai. Face à la crainte d’une telle déroute électorale, on ne sait pas encore si le gouvernement va vraiment s’en tenir à la suppression du jour férié, ou s’il va céder à la pression populaire.

  • Date 17.05.2005
  • Auteur Aude Gensbittel
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien http://p.dw.com/p/C9dv
  • Date 17.05.2005
  • Auteur Aude Gensbittel
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien http://p.dw.com/p/C9dv
default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !