1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Faut-il encore y croire ?

Le Soudan et le Soudan du Sud ont encore annoncé vouloir reprendre la coopération dans le secteur pétrolier. Les deux pays ont signé un accord sur la reprise du transit du pétrole sudiste vers la mer rouge via le Soudan.

Le président sud-soudanais Salva Kiir (gauche) et son homologue soudanais Omar el-Béchir (11.08.2005)

Le président sud-soudanais Salva Kiir (gauche) et son homologue soudanais Omar el-Béchir (11.08.2005)

Cet accord survient après plus d'un an de blocus et devrait par ailleurs se matérialiser par un retrait des troupes positionnées dans la zone frontalière et théâtre de violents conflits. Une bonne nouvelle à en croire les responsables des deux pays.

Cependant le Soudan et le Soudan du Sud ont habitué la communauté internationale à des accords sans lendemain. En août 2012 déjà, Khartoum et Juba avaient convenu au terme de pourparlers marathon en Éthiopie, de permettre la reprise de la production pétrolière au Soudan du Sud.

Les deux Soudan sont en négociation à Addis Abeba

Les deux Soudan sont en négociation à Addis Abeba

Des accords sans lendemain

L'entente était censée mettre fin à un désaccord sur les tarifs imposés par le Soudan, pour conduire le pétrole en provenance du Soudan du Sud vers la mer rouge. Un désaccord qui a amené les autorités sudistes à fermer les puits de pétrole. Pourtant, cinq mois après, le ton est encore monté et l'accord annoncé en grandes pompes n'a pas été appliqué.

Cette fois encore, Khartoum et Juba promettent d'enterrer la hache de guerre. L'accord dont la signature a été annoncée en début de semaine par le médiateur sud-africain Thabo Mbéki prévoit la reprise de la coopération dans le secteur pétrolier d'ici le 5 avril. Le Soudan a même précisé que ses soldats en position sur la zone frontalière avaient commencé à se retirer.

Le pétrole, ressource vitale pour les deux pays

Le pétrole, ressource vitale pour les deux pays

Réel rapprochement ou simple annonce ?

Faut-il croire à un réel rapprochement entre les frères ennemis ? Annette Werber, experte à l'Institut allemand pour les affaires internationales et sécuritaires, s'est confiée à la Deutsche Welle :

«Je crois que nous pouvons être sûrs que le pétrole va recommencer à couler. Je crois que certaines dispositions techniques vont être prises dans pas longtemps pour rendre les pipelines disponibles. Ils doivent par exemple être nettoyés et remis en marche. Je suis convaincue que les deux pays dépendent d'un accord et qu'ils ne peuvent pas tenir économiquement trop longtemps sans cette reprise.»

Un point important qui a sans doute déterminé la signature de l'accord : le prix que le Sud doit payer au Nord pour acheminer l'or noir vers la mer rouge. Or nous ne disposons à ce jour d'aucune information sur ce point. En tout cas et en signe d'apaisement, le président du Soudan, Omar el-Béchir a invité son homologue sudiste Salva Kiir à lui rendre visite à Khartoum. Entre les deux Soudan, tout annonce donc un dégel des relations diplomatiques.

Écouter l'audio 01:59

Simple annonce ou réel rapprochement ?

Archives

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !