1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Accueil

Faure Gnassingbé organise ses rangs

Au Togo, l’Union pour la République, le parti au pouvoir, était en congrès ce week-end dans la ville de Tsévié. Un congrès sur fond de crise politique qui a rassemblé plus d'un millier de personnes.

Écouter l'audio 02:03

"Désormais, le parti sera dirigé sur des bases consensuelles" (militant d'UNIR)

Après avoir fonctionné pendant cinq ans avec un bureau provisoire, le parti au pouvoir au Togo s’est enfin doté d’un bureau définitif. Quelques 2000 militants du parti Unir, Union pour la République, étaient en congrès ce week-end dans la ville de Tsévié. Ils ont posé de nouvelles bases du parti à un moment où le Togo traverse une grave crise politique. 

 

 

 

"C’est la réaffirmation de la confiance des militants d’Unir en la personne du président Faure Gnassingbé ", "et aujourd’hui nous en sommes fiers parce que désormais , le parti sera dirigé sur des bases consensuelles puisque ses textes ont été adoptés par l’ensemble des congressistes." C'est en ces termes que ce sont exprimés des membres du parti au pouvoir  au Togo, satisfaits  des conclusions du premier congrès de l’Unir, Union pour la République, depuis sa création il y a 5 ans. 

 

Beaucoup de changemens ont été apportés au fonctionnement du parti avec la création de plusieurs postes de vice-présidents liés à toutes les régions du Togo. Et  Faure Gnassingbé reste et demeure le président fondateur du parti Unir, Union pour la République. 

Le chef de l’Etat togolais s’est voulu rassurant samedi à l’ouverture du congrès . " Nous avons suffisamment démontré que nous sommes forts, nous sommes confiants, nous sommes optimistes " a dit Faure Gnassingbé. " Ceux qui intoxiquent , ceux qui mentent ont trouvé un allié dans la technologie. Et on peut transformer une chose juste ou alors, un homme simple comme moi en dictateur sanguinaire. J’ai découvert que j’étais un dictateur sanguinaire. Mais être parmi vous ce matin et voir l’accueil que vous m’avez réservé, cela me réconforte. Effectivement, la vérité finit toujours par triompher" a ajouté Faure Gnassingbé .

 

Mais Jean Degli, avocat et président du mouvement "Bâtir le Togo" s’est dit très déçu par le discours. Faure Gnassingbé a, selon lui, raté une occasion pour montrer qu’il est préoccupé par la crise  que traverse son pays.  "Là encore c’est  quelque chose d’extrêment dommage. On a l’impression qu’on n'a véritablement rien trouvé sur la crise.  Et puis, il nous a servi qu’il est serein. Je crois que le chef de l’Etat lui-même doit se ressaisir, tout comme le pays doit se ressaisir pour qu’il propose des solutions  concrètes" a expliqué le président de "Bâtir le Togo".

 

Audios et vidéos sur le sujet