1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Sport

Fantastique final du Sénégal aux Jeux de la Francophonie

Ce weekend, les athlètes sénégalais ont raflé un nombre important de médailles à Abidjan, notamment en lutte africaine, et ce dans le cadres des 8èmes Jeux de la Francophonie, qui se sont achevés hier soir.

Elfenbeinküste Abidjan - Jeux de la Francophonie (Getty Images/AFP/S. Kambou)

La Sénégalaise Safietou Goudiaby renverse la Guinéenne Koumba Sow

Honneur aux dames, avec l'or pour la Sénégalaise Nahamie Sambou dans la catégorie des - 45kg, aux dépens de la Tchadienne Josiane Danimbe Lubahitar; l'Ivoirienne N'de Caroline Yapi, elle, repart avec le bronze. Chez les -50kg, la Sénégalaise Binette Diatta n'a pu faire mieux que l'argent, tandis que l'Ivoirienne Tiemongo Soro remporte le bronze. Victoire de la Camerounaise Joseph Emilienne Essombe Tiako dans la catégorie des -60kg face à la Sénégalaise Safietou Goudiaby; la Burkinabè Josiane Nabi finit troisième. Chez les -70kg, l'Ivoirienne Amy Youin bat la Guinéenne Fatoumate Yarie et repart avec l'or, tandis que la Sénégalaise Marie-Thérèse Manga repart avec le bronze. Enfin, chez les -80kg, la Sénégalaise Anta Sambou s'impose en finale contre la Tchadienne Godah Samsia Gassida.

Elfenbeinküste Abidjan - Jeux de la Francophonie (Getty Images/AFP/S. Kambou)

Cheikh Niang remporte la finale des -86kg en s'imposant face au Burkinabé Drissa Zon

Les Sénégalais intraitables

Chez les hommes, là aussi, une belle moisson de médailles pour les athlètes africains. Dans la catégorie des -66kg, le Sénégalais Moussa Faye remporte l'or en battant le Camerounais Roland Tambi Nforsong, tandis que le Nigérien Mahamadou Alimiyaou repart avec le bronze. Son compatriote Garba Mourtala, lui, n'a obtenu que l'argent chez les -76kg; le bronze est allé au Sénégalais Omar Diouane. En battant le Burkinabè Drissa Zon, le Sénégalais Cheikh Tidiane Niang s'impose dans la catégorie des -86kg, tandis que le Nigérien Ibrahim Tassiou finit troisième. Dans la finale des -100kg, le Sénégalais Mouhamadou Moustapha Sene a pris le meilleur sur le Nigérien Kaka Yahaya; la médaille de bronze échoit au Burkinabè Eloi Zerbo. Enfin, victoire de Mouhamet Bousso dans la catégorie des -120kg; le Sénégalais a pris le meilleur sur le Burkinabè Emmanuel Romaric Kawané.

Globalement, les athlètes sénégalais ont dominé cette discipline de lutte africaine. C'est encore plus flagrant quand on voit les résultats des épreuves par équipe. Le Sénégal a tout simplement réalisé le doublé. Chez les dames, les Sénégalaises se sont imposées 4-1 en finale face à la Côte d'Ivoire. Les hommes, eux, ont fait preuve de moins de pitié, puisqu'ils se sont imposés 5-0 face au Burkina Faso.

Elfenbeinküste Abidjan - Jeux de la Francophonie (Getty Images/AFP/I. Sanogo)

Les Éléphants ont tout essayé, mais n'ont pas réussi à faire plier les Lions de l'Atlas.

La Côte d'Ivoire tombe de haut

Ce weekend, on disputait aussi la fin des tournois dans les sports collectifs. En basketball (un tournoi exclusivement féminin), c'est la France qui a été sacrée championne de ces Jeux. Grâce à leur victoire 54-50 sur la Fédération de Wallonie, les Sénégalaises finissent troisièmes. Les Maliennes se classent cinquièmes (victoire 74-69 sur la Roumanie), et suite à leur victoire 80-34 sur les Guinéennes, les Ivoiriennes terminent septièmes, tandis que les Camerounaises, qui ont battu le Luxembourg 56-39, finissent à la neuvième place.

En football (qui était a contrario un tournoi exclusivement masculin), c'est le Maroc qui l'a emporté, en battant la Côte d'Ivoire aux tirs au but, 7-6. Le score était de 1-1 à l'issue des prolongations. Par ailleurs, le Mali termine sur la dernière marche du podium, grâce à une victoire 2-1 sur la République Démocratique du Congo.

Le Sénégal quatrième aux médailles, le Cameroun septième

Les Jeux de la Francophonie étant terminés, on connaît donc le classement final des médailles. C'est la France qui termine en tête, avec 49 médailles, suivie du Maroc (42) et du Canada (36). Avec 27 médailles (dont 10 en or), le Sénégal se classe quatrième, tandis que la Côte d'Ivoire finit sixième, avec six médailles d'or sur les 19 récoltées au total. Le Cameroun est à la septième place avec 21 médailles, mais "seulement" cinq en or. Cinq médailles, toutes en or pour le Congo-Brazzaville, qui termine à la neuvième place de ces Jeux de la Francophonie. Le Burkina Faso est juste derrière avec trois médailles d'or sur les dix remportées durant la compétition. Le Mali est quinzième avec huit médailles (dont une en or), le Niger juste derrière avec une médaille d'or également, tout comme le Bénin ou encore la République Démocratique du Congo. Le Tchad compte deux médailles d'argent, tout comme le Gabon et la Guinée. Enfin, le Togo repart avec une médaille de bronze.

Les prochains Jeux de la Francophonie auront lieu en 2021 et ce sera au Canada, dans la province du Nouveau-Brunswick.

Rio Olympischen Spiele 2016 13 08 - 10000 Meter Mo Farah Gold (Getty Images/P. Gilham)

A Londres, Mo Farah vise le triplé 5000/10000m.

Mo Farah pas encore rassasié

En athlétisme, le légendaire Mo Farah a encore repoussé la date de sa retraite. Quadruple champion olympique sur 5000 et 10 000m, le coureur britannique devait initialement arrêter après les Mondiaux de Londres, qui se déroulent du 4 au 13 août prochains. Il a choisi dans un premier temps de participer au meeting de Birmingham, qui aura lieu le 20 août, avant de repousser une nouvelle fois la date de son départ, qui aura lieu après le 24 août, soit juste après le meeting de Zurich, où il disputera la finale de la Ligue de Diamant. Mo Farah compte ainsi remporter le 5000m cette année encore. Mais avant cela, il aura un objectif plus important encore : faire un nouveau doublé 5000/10000m aux championnats du monde à Londres, après ceux de Moscou en 2013 et Pékin en 2015.