1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

International

Exploit du Togo qui se qualifie pour la CAN 2017

Grâce à une large victoire face à Djibouti (5-0), les Éperviers finissent parmi les meilleurs deuxièmes et se qualifient pour la CAN, au détriment des Ecureuils du Bénin.

Au bord de l'élimination il y a quelques mois, les Eperviers sont parvenus à se qualifier in extremis pour la prochaine CAN. L'homme à la base de ce succès est un personnage qui a déjà réalisé plein de miracles du genre sur le continent africain: il s'agit bien évidemment de Claude Le Roy, arrivé à la fin du mois d'avril. Grâce à lui, le Togo est allé chercher un point en juin dernier au Liberia (score final 2 partout) avant de s'imposer largement hier face à Djibouti, 5 buts à 0. Et grâce à une différence de buts de +7 dans leur groupe A, les Eperviers finissent 2èmes parmi les meilleurs deuxièmes et retrouveront la CAN pour la première fois depuis 2013.

Les regrets du Bénin

De son côté, le voisin béninois reste à quai. Les Ecureuils, qui comptaient déjà 11 points dans le groupe C, devaient absolument ne pas perdre contre le Mali, ou du moins ne pas s'incliner trop lourdement. Raté, puisque les Aigles du Mali se sont imposés 5 buts à 2. Le Bénin termine avec 11 points, mais une différence de +2 sinon. Absents depuis 2010 à la CAN, les Ecureuils devront se montrer encore un peu patients.

Sinon, la place de meilleur deuxième a été attribuée à l'Ouganda, qui a battu les Comores 1-0 dans le groupe D. Un groupe dans lequel le Burkina Faso a failli être éliminé. Tenus en échec par le Botswana, les Etalons ont fini par trouver la faille dans la 9ème minute du temps additionnel par l'intermédiaire de Banou Diawara. Score final 2 buts à 1.

Les Éléphants défendront leur titre

L'Ouganda et le Togo finissent meilleurs deuxièmes, le Burkina Faso premier de sa poule. Ce qui fait trois qualifiés en plus des neuf équipes déjà assurées d'y aller, plus le Gabon, donc treize. Il restait donc trois places à prendre. La première est allée à la Tunisie, dans le groupe A. Les Aigles de Carthage qui ont battu le Liberia 4 buts à 1 et qui éliminent dans le même temps les Lone Stars. Dans le groupe B, la République Démocratique du Congo n'est pas tombée dans le piège et a largement battu la République Centrafricaine 4 buts à 1. Enfin, dans le groupe I, la Côte d'Ivoire a eu chaud mais a pris le point du match nul face à la Sierra Leone, score final 1 but partout. Le champion d'Afrique sera bel et bien là pour défendre son titre.

L'Algérie cartonne, le Sénégal reçu six sur six

Dans les autres rencontres, qui n'étaient pas vraiment décisives, la logique a été globalement respectée: 1 partout entre l'Angola et Madagascar dans le groupe B, 4-0 pour la Guinée-Equatoriale face au Soudan du Sud dans le groupe C. Qualifiée à la CAN pour la première fois de son histoire, la Guinée-Bissau (leader du groupe E) s'est inclinée 1-0 à Brazzaville face au Congo, tandis que la Zambie et le Kenya se sont séparés sur le score de 1 partout. Dans le groupe F, la Libye s'impose au Cap-Vert 1-0, tandis que le Maroc a été timide face à Sao Tomé et Principe, victoire 2-0. Le Nigeria bat la Tanzanie 1-0 dans le groupe G, le Ghana est tenu en échec par le Rwanda dans le groupe H, tandis que le Mozambique a battu Maurice 1-0 dans les arrêts de jeu. Festival de l'Algérie dans le groupe J, qui a étrillé le Lesotho 6-0, tandis que l'Ethiopie (qui prétendait à une place de meilleur deuxième) avait battu la veille les Seychelles 2 buts à 1. 0-0 entre le Niger et le Burundi dans le groupe K. Une poule dans laquelle le Sénégal a signé sa sixième victoire en six matchs, cette fois 2-0 contre la Namibie. Victoire de prestige dans le groupe L pour la Guinée face au Zimbabwe, 1-0. Un score sur lequel le Malawi a battu le Swaziland. Enfin, dans le groupe M, le Cameroun bat la Gambie 2-0, tandis que l'Afrique du Sud et la Mauritanie ont fait match nul, score final 1 partout.

Les qualifiés sont donc (groupe par groupe): le Gabon, la Tunisie, le Togo, la République Démocratique du Congo, le Mali, le Burkina Faso, l'Ouganda, la Guinée-Bissau, le Maroc, l'Egypte, le Ghana, la Côte d'Ivoire, l'Algérie, le Sénégal, le Zimbabwe et le Cameroun. Le tirage au sort de la phase finale aura lieu le 19 octobre prochain.

Belle performances de Meïté et Niyonsaba

Il n'y avait pas que du football ce weekend, il y avait aussi de l'athlétisme, avec le meeting de Zurich, avant-dernière étape de la Ligue de Diamant. Chez les dames, Caster Semanya boucle le 800m en 1min56sec44", soit quelques centièmes de moins que la Burundaise Francine Niyonsaba. La Sud-Africaine remporte donc l'épreuve, et finit avec le meilleur total de points sur l'année (60). A noter également la performance de Ruth Jebet sur 3000m steeple, la Bahreïnie d'origine kenyane qui s'impose en 9min07sec (record du meeting) et qui est assurée de finir première de sa discipline à la fin de l'année. Chez les hommes, belle performance de Ben Youssef Meïté qui termine 3ème du 100m en 9sec99, à égalité avec le Sud-Africain Akani Simbine, et juste derrière le Jamaïcain Asafa Powell, qui s'impose en 9sec94". A noter par ailleurs la cinquième place de Franck Elemba en lancer de poids. Le Congolais qui a lancé à 20,75m.

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !