1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

Expérience Afghanistan

A la Une des journaux aujourd'hui: les violences en Irak et les élections en Afghanistan

default

"Mercredi sanglant", titre la Frankfurter Allgemeine Zeitung au lendemain de la série d'attentats qui a fait au moins 95 morts, hier, à Bagdad, la capitale irakienne. Des attentats qui ont réduit brutalement à néant les espoirs de voir les forces de sécurité irakiennes assurer, seuls, la paix et la sécurité. Depuis que les Américains ont quitté les villes pour se replier sur leurs bases militaires on ne peut pas vraiment dire que le pays est devenu plus sûr. C'est en tout cas ce que l'on peut retenir des attaques d'hier.

Anschlagserie Irak Flash-Galerie

La Rheinische Post note elle aussi que la violence en Irak a dramatiquement augmenté ces derniers temps. Un revers qui souligne à quel point l'Irak souffre encore de ses déchirements internes. Le pays n'a toujours pas réussi à trouver une conciliation entre la majorité chiite, les sunnites et les Kurdes, déplore le quotidien.

Autre grand titre des journaux aujourd'hui: la violence en Afghanistan. "Voter peut tuer", s'étale en Une de die Tageszeitung qui appelle à redéfinir de toute urgence le rôle des élections dans les pays en crise. Un scrutin organisé seulement pour donner une apparence de légitimité est, en plus d'être un échec, contre-productif. Selon le journal, au lieu d'organiser des élections, il aurait mieux fallu, dès le début, se concentrer sur la refondation d'institutions publiques, en particulier de l'armée, de la justice et de l'administration et laisser un gouvernement provisoire, clairement défini, diriger le pays.

Wahl Afghanistan 2009 Wahllokal

Les Afghans sont pris en photo aujourd'hui, écrit la Süddeutsche Zeitung. Un portrait instantané qui doit montrer à leurs amis et encore plus à leurs ennemis que leur pays est fort, qu'il a trouvé sa voie. Pourtant en ce jour d'élection, c'est le désarroi qui règne alors que le sang coule toujours plus. Selon le quotidien, la majorité des citoyens qui vont se rendre aux urnes, même s'ils votent sur commande, vont tenter de changer le cours d'une Histoire qui ne leur a apporté jusqu'ici que la guerre et la misère. La paix et la tranquillité, c'est ce que veulent les Afghans plus que tout autre chose.

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !