Etudier à Greifswald : le vent en poupe | Allemagne | DW | 11.10.2010
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Allemagne

Etudier à Greifswald : le vent en poupe

L’université de Greifswald est la plus petite d’Allemagne. Sa taille réduite lui confère une atmosphère familiale et permet un bon encadrement des étudiants, de plus en plus nombreux d’ailleurs à opter pour cette ville.

Les étudiants sont aujourd'hui l'âme de la ville de Greifswald.

Les étudiants sont aujourd'hui l'âme de la ville de Greifswald

Qui l’eût cru ? Il y a quelques années encore, le simple nom de « Greifswald » était quasiment synonyme d’exil forcé, pour les étudiants affectés là par la ZVS (la centrale chargée de distribuer les places à l’université en Allemagne). A l’époque, on disait: « Celui qui vient à Greifswald pleure deux fois. La première fois quand la ZVS l’envoie dans la ville, et la deuxième fois à la fin de ses études, quand il doit quitter la ville.» Cela reste peut-être vrai pour certains, mais la plupart des étudiants inscrits aujourd’hui à Greifswald n’ont pas atterri là par hasard : désormais, beaucoup optent sciemment pour cette ville du nord-est de l’Allemagne qui, chez les étudiants en médecine, figure d’ailleurs en deuxième place des vœux, après Berlin !

La conscience du « nous »

Le festival étudiant de Greifswald a lieu tous les ans depuis 2005.

Le festival étudiant a lieu tous les ans depuis 2005

La bonne ambiance ne s’explique toutefois pas seulement par les faibles distances et des groupes d’élèves. La plupart des étudiants s’identifient vraiment avec l’université et y font preuve de beaucoup d’esprit d’initiative. Ainsi, par exemple, les plus anciens prennent en charge les plus jeunes, dans le cadre notamment de tutorats de soutien aux étudiants de premier semestre ou aux étrangers qu’ils aident dans leur recherche d’un appartement ou dans l’élaboration de leur emploi du temps, mais pour qui ils organisent aussi des fêtes de bienvenue. Première étape de découverte de la vie estudiantine à Greifswald : la cérémonie organisée traditionnellement pour fêter les inscriptions, dans la cathédrale St Nikolai.

Petite mais sympa

La plus petite université d'Allemagne mise sur la qualité plutôt que sur la quantité.

La plus petite université d'Allemagne mise sur la qualité plutôt que sur la quantité

L’université de Greifswald a beaucoup à offrir : ici, on peut presque tout étudier, de l’anglais à la médecine dentaire. Depuis la réunification de 1989, le nombre d’étudiants inscrits a été multiplié par trois. Au semestre d’hiver 2008/2009, l’établissement était fréquenté par près de 12 000 étudiants. En dépit de la forte progression du nombre de ses inscrits, l’université reste donc de taille modeste (c’est la plus petite d’Allemagne), ce qui lui a permis de conserver son atmosphère quasi familiale : en moyenne, on y compte un professeur pour 60 étudiants.

Fac et tradition

L’université de Greifswald a été fondée en 1456 et compte ainsi parmi les plus anciennes d’Allemagne. Les étudiants d’aujourd’hui sont conscients de cette longue histoire. C’est pourquoi de nombreux bâtiments historiques de l’université ont commencé à être rénovés minutieusement au lendemain de la réunification. Dans l’Auditorium Maximum, on s’assied aujourd’hui encore sur des bancs de bois vieux de plusieurs siècles. Mais Greifswald regarde aussi vers l’avenir et son CHU est particulièrement bien équipé et considéré comme l’une des cliniques les plus modernes du pays.

Auteur : Nadine Wojcik

Rédaction : Naïma Guira

La rédaction vous recommande

Liens