1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Allemagne

Etude sur les enfants victimes d'abus sexuels

En Allemagne, les enseignants travaillant dans les écoles, collèges, internats et foyers de jeunes devraient être mieux formés pour reconnaître à temps les cas d’abus sexuels.

default

Christine Bergmann

Abus sexuels souvent commis dans le cercle familial mais aussi par des adolescents, plus rarement - 4% des cas- par des pédagogues. Information et prévention, c’est là qu’il faut investir pour changer les choses, telle est l’une des conclusions d’une étude réalisée à la demande de Christine Bergmann, la chargée du gouvernement allemand pour les affaires d’abus sexuels sur les enfants.

L’étude révèle qu’au cours des trois dernières années 43% de toutes les écoles, 40% de tous les internats et plus de 70 % de tous les foyers et maisons d’éducation ont été confrontés à différents cas d’abus sexuel. 82 % des victimes sont de sexe féminin, la plupart des auteurs de tels délits étant de sexe masculin. Selon Christine Bergmann, il faut que les enfants aient la possibilité de se confier à des adultes:

„ La moitié des cas découverts par les écoles, les foyers et internats l’ont été parce que les enfants concernés se sont adressés à des personnes de confiance. Pour cela il faut que ces personnes aient déjà parlé aux enfants, il faut que les enfants puissent leur faire confiance – et cela passe par la formation continue des pédagogues et le développement de concepts de prévention dans les écoles, les foyers et internats. C’est là un point très important..."

Zollitsch / Bischofskonferenz / Freiburg / Kirche

Robert Zollitsch, archevêque de Fribourg

L’Eglise catholique allemande, également concernée, veut reconquérir sa crédibilité. Une crédibilité fort ébranlée depuis la découverte, début 2010, de scandales d' abus sexuels commis par certains de ses prêtres et enseignants catholiques sur des enfants et adolescents dans des établissements scolaires confessionnels en Allemagne. Ce mercredi à Bonn, la conférence épiscopale allemande a annoncé ouvrir ses archives et a ordonné des enquêtes détaillées d’experts sur les délits sexuels commis par des membres du clergé dans ses établissements depuis 1945. Qu’en pense Christina Bergmann ?:

"C’est naturellement à saluer, car il est clair que nous n’avons pas vraiment encore fait le travail nécessaire pour traiter ce thème de manière efficace. L’église irlandaise par exemple, la société irlandaise ont eu des commissions d’enquête pendant dix ans pour faire toute la lumière et en tirer des conséquences. – c’est bien et important, tous devraient le faire, pas seulement l’Eglise catholique - se demander comment c’est chez nous , quels mécanismes existent, comment cela a pu se produire? " 

L’étude réalisée à l’initiative de Christina Bergmann est la première du genre en Allemagne. Des enquêtes ont été menées à cet effet dans plus de 1100 écoles et auprès de 700 enseignants. En outre, plus de 400 directeurs d’établissements scolaires, internats et foyers de jeunes ont été aussi interrogés.Auteur: Philippe Pognan
Edition Marie-Ange Pioerron