1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

Etre "black", toujours un risque aux Etats-Unis?

Les policiers sont intervenus après un appel téléphonique signalant une dispute familiale. Un père de famille, menacé par l'un de ses fils avec une batte de baseball, avait appelé la police pour maîtriser la situation…

Violence policière aux Etats - Unis. Encore une "bavure" qui a de nouveau coûté la vie à des Afro-Américains samedi à Chicago. Les policiers sont intervenus après un appel téléphonique signalant une dispute familiale. Un père de famille, menacé par l'un de ses fils avec une batte de baseball, avait appelé la police pour maîtriser la situation…

Selon un communiqué de la police "les policiers, sur place, ont été confrontés à une personne agressive et l'un d'eux a dû utiliser son arme, blessant mortellement deux individus". La première victime : Quintonio LeGrier, un étudiant de 19 ans. La seconde : Bettie Jones, 55 ans, mère de cinq enfants, tuée accidentellement par une balle qui a traversé la porte de son appartement.

Zwei Brüder trauern im Wohnzimmer ihrer erschossenen 55-jährigen Schwester

Des parents de Bettie Jones en deuil après cette "bavure" policière à Chicago

La Süddeutsche Zeitung rappelle que depuis un an et demi plusieurs affaires d'Afro-Américains tués par des policiers aux Etats-Unis ont provoqué des vagues de protestations dans différentes villes. Un mouvement de défense des droits baptisé "Black Lives Matter" (La vie des Noirs compte) a été lancé. Mais toutes ces protestations de la population, résume le quotidien de Munich, tous les reportages dans les médias et les vidéos publiés sur Internet dévoilant ces brutalités policières n'ont apparemment rien changé. Certains policiers ont toujours très vite le doigt sur la gâchette et tirent trop rapidement. Trop souvent, ce sont des jeunes gens mal formés, en uniforme de police, qui sont chargés de faire régner l'ordre et le calme dans une société qui continue de célèbrer un véritable culte pour les armes, conclut l'éditorialiste ".

Proteste USA North Charleston

Manifestants du mouvement citoyen "Black lives matter" à Charleston, en Caroline du Sud (avril 2015)

"Les coups de feu mortels de Chicago illustrent les problèmes fondamentaux de la société américaine ", estime aussi le quotidien Neue Osnabrücker Zeitung: " La pensée en noir et blanc, bons et méchants est encore profondément ancrée dans les esprits aux Etats-Unis. Les statistiques montrent que les Noirs sont très souvent les premières victimes des violences policières. Au racisme s'ajoute la prolifération et l'usage des armes à feu dans la société américaine…"

Autre thème: la situation au Moyen-Orient fin 2015…

Pour la taz, die tageszeitung , le bilan de cette année est plutôt désespérant : un peu partout des systèmes, des sociétés qui s'effondrent, des jihadistes de plus en plus actifs , et un grand nombre d'Arabes qui font leur valises. Escalade de la guerre civile en Syrie.

Syrien Bombenanschläge in Homs

En Syrie, la ville de Homs n'est plus aujourd'hui qu'un champ de ruines

Renforcement de l'Etat Islamique en Libye sur fond d'hostilités entre deux gouvernements qui se proclament légitimes. Guerre au Yemen entre un ex -gouvernement soutenu par l'armée de l'air saoudienne et les rebelles Huthis… Toutefois, le quotidien de Berlin entrevoit une lueur d'espoir: car, en Syrie, aussi bien le gouvernement que les insurgés ont le sentiment que la situation est bloquée.

Mittelmeer Flüchtlinge gerettet

Migrants sauvés en Méditerranée par des marins allemands au large du littoral lybien

Même sentiment chez les Saoudiens avec leur guerre au Yémen ou encore au sein des deux gouvernements libyens. Cela, avec la crise des réfugiés et les attentats de l'Etat Islamique ont fait que le monde arabe est de nouveau en tête de liste de l'agenda international. Tous sont conscients de la nécessité de faire passer les armes au second plan au profit de la politique, conclut la taz qui voit l'heure des diplomates arrivée"…

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !