Etat d′urgence au Nigeria, Boko Haram menace | Afrique | DW | 02.01.2012
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Etat d'urgence au Nigeria, Boko Haram menace

Les autorités nigérianes ont décidé d'employer les grands moyens pour venir à bout de Boko Haram. Mais les islamistes ne veulent pas se laisser intimider. Ils menacent d'affronter les troupes d'Abuja.

In this Wednesday, Sept. 28, 2011 photo, police officers armed with AK-47 rifles stand guard at sandbagged bunkers along a major road in Maiduguri, Nigeria. The radical sect Boko Haram, which in August 2011 bombed the United Nations headquarters in Nigeria, is the gravest security threat to Africa's most populous nation and is gaining prominence. A security agency crackdown, which human rights activists say has left innocent civilians dead, could be winning the insurgency even more supporters. (Foto:Sunday Alamba/AP/dapd)

Boko Haram entend affronter l'armée nigériane

Le président Goodluck Jonathan, qui a décrété l'état d'urgence dans les zones du Nord touchées par les violences islamistes de Boko Haram, a également ordonné la fermeture des frontières terrestres avec des pays voisins.

Georges Ibrahim Tounkara, qui a joint l'analyste nigérian Tundé Fatundé, nous fait le point de la situation. Ecoutez ses explications ci-dessous.

Edition : Anne Le Touzé

Afro-presse

Nos articles récents

La rédaction vous recommande

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !