1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Revue de presse

"Est et Ouest de l'Allemagne unis dans le racisme"

Alors que l'Allemagne va fêter le 27ème anniversaire de sa réunification, une journaliste dénonce le racisme d'une partie du pays. La presse revient également sur le mariage gay et s'insurge des Tweets de Trump.

À la veille des célébrations du 27ème anniversaire de la réunification allemande, les journaux reviennent tous sur le sujet de l'unité. On compare les Länder, les régions, de l'ancienne Allemagne de l'Est et de l'ancienne Allemagne de l'Ouest. Salaires, moyenne d'âge, mètres carrés disponibles par habitant ... Comme chaque année les analyses et schémas comparatifs fleurissent dans tous les journaux. "Mais s'il y un endroit où l'Est et l'Ouest sont unis, c'est dans le racisme", écrit la rédactrice en chef de la Tageszeitung.

Katrin Gottschalk revient évidemment sur les résultats de l'AfD il y une semaine aux élections législatives. "12,6 % des électeurs ont voté pour ce parti qui offre un toit aux idées nationalistes et racistes", rappelle-t-elle. "Et depuis tous les regards sont tournés vers l'Est. Qu'est ce qui ne vas pas là-bas ?", interroge la journaliste originaire de Dresde, à l'Est justement. Sa région natale de la Saxe est en effet celle où le parti AfD enregistre une partie de ses meilleurs scores.

Un manifestant fait un doigt d'honneur ´des manifestants nazis en face de lui à Cologne en 2017.

À l'Est comme à l'Ouest, les manifestations d'extrême-droite font souvent face aux contre-manifestants.

"C'est la suite des manifestations anti-islam du mouvement Pegida qui ont débuté à Dresde, la suite des violences racistes physiques connues dans la région, mais aussi la conséquences du désengagement de l'Etat ou de l'absence de réseau autour des Eglises comme à l'Ouest", estime Katrin Gottschalk. Avant de prendre plusieurs exemples pour montrer que certains score de l'AfD en Allemagne de l'ouest sont finalement les mêmes qu'à l'est. "27 ans après la réunification de l'Allemagne, malgré les différences culturelles ou économiques encore présentes, l'Allemagne est bien unie sur la question du racisme", conclu Katrin Gottschalk.

 

"Veux-tu m'épouser ?"

Dans la presse ce lundi des nouvelles plus réjouissante tout de même. Et de l'amour même ! Depuis ce dimanche 1er octobre en Allemagne le mariage est autorisé pour les couples homosexuels. Pour marquer l'événement, beaucoup ont donc profité de ce premier jour d'octobre pour se passer la bague au doigt. "C'était  impressionnant", raconte Alfred et John dans la Südddeutsche Zeitung. Les deux se sont mariés après 56 ans de vie commune ! Les journaux ont donc tous trouvé leur belle histoire ce week-end. "Il faudra juste quelque temps pour que les logiciels informatiques de mariage se mettent à jour et proposent tous deux cases homme ou deux cases femme et non plus seulement un homme et une femme raconte", raconte Die Zeit.

 

Et puis là ce n'est pas de l'amour mais "l'histoire rassemble quelques clichés des films hollywoodiens", raconte la Frankfurter Allgemeine Zeitung. Celle de Donald Trump qui, ce week-end, a désavoué publiquement son ministre des Affaires Etrangères Rex Tillerson. "Alors que celui-ci était en Chine et racontait avoir trouvé deux ou trois canaux pour discuter directement avec la Corée du Nord", Donald Trump a tweeté lui disant "de ne pas perdre son temps avec le petit rocket-man".

"Retour à la case départ alors que pour la première fois depuis longtemps le conflit semblait perdre en intensité", écrit la Süddeutsche Zeitung encore ahurie "d'une situation qui pousserait presque à sourire s'il elle n'était pas si sérieuse" .

Liens

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !