1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

International

Essai nucléaire : Pyongyang menace Séoul

Après avoir annoncé un nouvel essai nucléaire, la Corée du Nord a menacé jeudi 24 janvier son voisin du sud de "représailles physiques". La Chine, allié de Pyongyang, hausse le ton.

default

Des missiles nord-coréens

Cette menace s'adresse à la Corée du Sud au cas où Séoul participerait aux sanctions que le Conseil de sécurité de l'ONU a votées contre le régime de Pyongyang, ce mardi.

Missiles nord-coréens

Missiles nord-coréens

Les sanctions prévues par la résolution 2087 consistent aux gels des avoirs des dirigeants de Pyongyang et une interdiction de voyager.

Les sanctions du Conseil de sécurité sont une réaction au lancement réussi le 12 décembre 2012 d'une fusée nord-coréenne.

Les États-Unis et leurs alliés ont considéré ce lancement, comme un essai déguisé de missile balistique à longue portée. Or, selon la Corée du Nord, le lancement aurait pour seul objectif de pouvoir mettre en orbite un satellite.

Vers une baisse de l'aide économique chinoise ?

Même si la Chine s'est montrée réticente à voter la résolution 2087 contre son allié de toujours, la Corée du Nord, Pékin a fini par céder sous la pression de Washington.

Le représentant américain en Corée du Nord

Le représentant américain en Corée du Nord

En réponse aux sanctions, la Corée du Nord a annoncé vouloir procéder à de nouveaux essais nucléaires. Pour son voisin, la Corée du Sud, Pyongyang est "techniquement prête" pour le troisième essai.

Face à la réaction de la Corée du Nord, la Chine a mis en garde Pyongyang et a affirmé qu'elle "n'hésiterait pas" à réduire son aide économique. Outre cela, elle a invité la Corée du Nord à s'abstenir de toute "initiative susceptible d'aggraver la situation".

Nordkorea Missile Rakete bei Parade

Parade de missiles en Corée du Nord

De leur côté, les États-Unis pensent que ce nouvel essai nucléaire serait une grave violation des sanctions internationales.

En 2006 et 2009, l'ONU avait déjà sanctionné la Corée du Nord pour avoir procédé à deux essais nucléaires. Et jusqu'à présent, ces résolutions interdisent à Pyongyang d'effectuer des activités nucléaires et balistiques.

Archives

Revue de presse

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !