1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Euro 2016

Espagne (Groupe D)

Depuis sa victoire à l'Euro 2008, l'Espagne a confirmé sa puissance en remportant la Coupe du Monde en 2010, puis de nouveau l'Euro en 2012. La tenante du titre fait partie des équipes favorites de la compétition.

Écouter l'audio 01:49

L'Espagne et l'Euro, une histoire d'amour

L'Espagne et l'Euro, c'est de nouveau une histoire d'amour. Après avoir remporté la deuxième édition en 1964, la Roja avait un peu disparu des radars, malgré une équipe compétitive à travers les époques. Et puis la renaissance a eu lieu en 2008, avec la victoire face à l'Allemagne en finale. Quatre ans plus tard, l'Espagne défendait son titre face à l'Italie, confirmant ainsi sa puissance à l'échelle mondiale: car entre temps, la Roja avait remportée la Coupe du monde 2010.

L'Espagne fait partie des favoris de la compétition

L'ossature des deux récents succès continentaux est toujours là, avec le gardien Iker Casillas, les défenseurs Sergio Ramos et Gerard Piqué, la sentinelle Sergio Busquets et les milieux de terrain Andrés Iniesta et Cesc Fabregas. Parmi les surprises de la liste de Vicente del Bosque, on notera la présence du défenseur Marc Bartra, remplaçant au FC Barcelone, ou encore Lucas Vazquez, titularisé dix fois en Liga avec le Real Madrid. Au rayon des absents, Diego Costa va manquer devant, mais aussi Fernando Torres, Juan Mata ou encore Javi Martinez, pourtant indiscutable avec le Bayern Munich quand il n'est pas blessé.

L'Espagne a failli goûter à une mauvaise surprise. En effet, aucune chaîne de télévision ne voulait payer la somme réclamée par l'UEFA pour diffuser les matchs de l'Euro. Finalement, un accord semble avoir été trouvé entre l'instance dirigeante du football européen et le groupe Mediaset. La chaîne Telecinco diffusera les 23 meilleurs matches de la compétition, à savoir toutes les rencontres de la Roja (tenante du titre), mais aussi les principales affiches, comme le match d'ouverture, les demi-finales et bien sûr la finale. Le tout pour un montant compris entre 40 et 45 millions d'euros. Il ne reste plus qu'à signer cet accord. Ce serait dommage de priver tout un peuple de la possibilité d'assister en direct à un triplé historique de leur équipe nationale...

Audios et vidéos sur le sujet

default

Liens émissions

Cliquez sur les liens ci-dessous pour écouter les dernières émissions. Pour vous abonner aux podcasts, copiez le fil RSS dans votre lecteur ou utilisez le lien iTunes si vous disposez d'un compte. 

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !