1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

Entre grève et virus

La presse allemande de ce matin présente un visage assez varié et s’intéresse en une à de nombreux sujets, dont l’aigreur, dans la Süddeutsche Zeitung, d’Angela Merkel au sujet de la polémique sur l’éventuelle rançon versée pour la libération d’un otage allemand en Afghanistan. Deux sujets pourtant se partagent la primeur : le virus de la fièvre aphteuse et la prochaine grève des conducteurs de locomotives qui menace.

Grève ou pas grève ? Là est la question qui préoccupent (entre autres) les journaux allemands de ce matin.

Grève ou pas grève ? Là est la question qui préoccupent (entre autres) les journaux allemands de ce matin.

Ce n’est pas l’espion qui venait du froid mais le virus échappé du labo, titre en grand la Tageszeitung qui ajoute une superbe photo de ce virus de la fièvre aphteuse qui affole de nouveau la Grande-Bretagne. Le quotidien de Berlin consacre une page entière et un commentaire à ce sujet. Ici, le quotidien salue l’ironie de ce dossier où le virus s’est échappé justement d’un laboratoire qui a développé un vaccin efficace contre la fièvre aphteuse. Ironie d’autant plus cruelle que ce vaccin n’était même pas destiné à la Grande-Bretagne où son utilisation est interdite. Entre l’élimination massive des animaux atteints et la vaccination massive rejetée par les grands groupes de l’agro-alimentaire, il existe une troisième voie, souligne le quotidien. Non dangereuse pour l’Homme, la fièvre aphteuse est bien supportée par la majeure partie du bétail au bout de quelques semaines. Le problème, c’est qu’alors, l’agro-alimentaire n’en veut plus. Ce n’est donc pas le virus qui fait problème, c’est la réaction qu’il provoque.

La Frankfurter Allgemeine Zeitung, tout comme die Welt partage sa une avec la polémique sur et au cœur du SPD. Le journal de Francfort se fait l’écho de tous les sociaux-démocrates, Kurt Beck en tête, qui refusent une désignation prématurée du futur candidat SPD à la chancellerie. Die Welt pour sa part, relève un sondage qui indiquant l’existence d’une nouvelle majorité de gauche dans le land de Rhénanie du Nord-Westphalie puis évoque, dans son commentaire, que l’honneur des conducteurs de locomotive est en jeu car ils ont été trop longtemps ignorés de la direction de la Deutsche Bahn et du principal syndicat ferroviaire Transnet. L’on ne peut acheter son honneur à personne, à moins qu’il n’en possède aucun, dit la sagesse populaire. On peut par contre témoigner du respect nécessaire qui trop longtemps manqué. Cela pourrait peut-être améliorer les choses.

Terminons par un sourire et la mise en page de la Une de la Frankfurter Rundschau. Titrant « Les vacances de Monsieur Sarkozy », en hommage sans doute à l’œuvre célèbre de Jacques Tati, le maquettiste place, non sans malice, une photo de Nicolas Sarkozy, torse nu et une pagaie à la main, entre un article sur la peur de la grève et celui sur le virus échappé du laboratoire. Honni soit qui mal y pense…

  • Date 06.08.2007
  • Auteur Christophe LASCOMBES
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien http://p.dw.com/p/C2fj
  • Date 06.08.2007
  • Auteur Christophe LASCOMBES
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien http://p.dw.com/p/C2fj
default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !