1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

Entre extrêmisme et risque de guerre

La presse allemande revient ce mardi sur les tensions très vives entre Israéliens et Palestiniens. Elle s'intéresse aussi à la puissance chinoise, à l'occasion de la visite d'Angela Merkel en Chine.

L'armée israélienne a tiré des missiles sur la bande de Gaza

L'armée israélienne a tiré des missiles sur la bande de Gaza

Les suspects arrêtés dans le cadre de l'enquête sur la mort du jeune Palestinien ont entre 16 et 22 ans. Qui leur a enseigné cette haine, qui a attisé leur envie de vengeance ?, se demande la Süddeutsche Zeitung. Depuis la mort des trois étudiants juifs en Cisjordanie, une campagne haineuse envers les Arabes s'est répandue sur internet. Mais le gouvernement est aussi responsable, estime le journal. Car il permet aux colons radicaux de prendre une terre qui n'est pas la leur, ils abattent les oliveraies de leurs voisins palestiniens, perturbent les prières dans les mosquées,… Ce meurtre par vengeance est le fruit de toutes ces erreurs. Au Proche-Orient, l'extrémisme n'est pas seulement islamiste. L'extrémisme juif menace la démocratie en Israël, conclut le journal.

Menace sur l'entente entre Juifs et Arabes

La tageszeitung salue, elle, les effort du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu. Il a appelé les parents du jeune Palestinien pour les assurer que tout serait fait pour trouver les coupables de son meurtre. Mais la coexistence pacifique entre Juifs et Arabes en Israël est soumise à une des plus dures épreuves de son histoire, écrit le journal. Une guerre entre Israël et la bande de Gaza conduirait à des manifestations de solidarité en Cisjordanie mais aussi à l'intérieur de l'État hébreu. Les deux camps sont appelés à faire preuve de solidarité avec les familles des victimes et à condamner les coupables.

Angela Merkel était à Pékin pour sa 7ème visite en Chine

Angela Merkel était à Pékin pour sa 7ème visite en Chine

La Frankfurter Allgemeine Zeitung analyse la puissance de la Chine, à l'occasion du voyage de la chancelière allemande Angela Merkel dans le pays. L'Allemagne est un des rares pays, avec les États-Unis, à maintenir d'aussi bonnes relations avec Pékin, malgré la situation des droits de l'homme qui prévaut dans la République populaire, écrit la FAZ. La signature de contrats ne doit pas cacher le fait que Pékin est en confiance, et que celle-ci grandit. Le président chinois Xi Jinping est persuadé que la ligne du Parti communiste est la bonne pour les droits de l'homme et pour l'économie. Il ne veut pas entendre de remontrances et veut être traité sur un pied d'égalité, prévient le journal. L'Europe et l'Allemagne vont devoir y prendre garde.

La rédaction vous recommande

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !