1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Encore une tragédie en Méditerranée

Au moins 700 personnes sont portées disparues et 24 sont mortes en mer Méditerranée après le naufrage d'un chalutier dimanche. Seuls 28 migrants ont été sauvés. La politique de l'Union européenne est montrée du doigt.

Les gardes-côtes italiens ont commencé à récupérer les corps des migrants morts en mer Méditerranée

Les gardes-côtes italiens ont commencé à récupérer les corps des migrants morts en mer Méditerranée

Les ministres des Affaires étrangères de l'Union européenne se réunissent lundi à Kirchberg, au Luxembourg, pour un conseil consacré en partie aux derniers développements au Yémen et en Libye, mais aussi à ce nouveau drame de l'immigration survenu dimanche.

Au moins 700 personnes sont portées disparues en Méditerranée après le naufrage d'un chalutier parti de Libye. Selon les témoignages de survivants, des centaines de personnes y étaient entassés, dont des dizaines de femmes et d'enfants. 24 corps ont été retrouvés et ont été ramenés à Malte.

L'Union européenne doit prendre des mesures immédiates, selon Federica Mogherini

L'Union européenne doit prendre des mesures "immédiates", selon Federica Mogherini

Au Luxembourg, les réactions se sont multipliées. Remédier à la crise des migrants en mer Méditerranée est un "impératif moral" pour les pays de l'Union européenne, a déclaré lundi Federica Mogherini, la Haute Représentante de l'UE pour la politique extérieure et de sécurité commune. En Allemagne, plusieurs ministres dont le vice-chancelier Sigmar Gabriel, ont appelé à une lutte au niveau européen contre les passeurs qu'il qualifie de criminels. Le ministre espagnol de l'Intérieur Jorge Fernandez Diaz a appelé à "résoudre le problème à la racine", en "pacifiant" la Libye et d'autres pays comme la Syrie et en luttant contre les trafics d'immigrants.

Opérations de sauvetage

L'OIM, l'Organisation internationale pour les migrations a appelé à rétablir l'opération militaro-humanitaire italienne Mare Nostrum.

Écouter l'audio 01:33

"Le port de Misrata en Libye est le point de départ de nombreux candidats à l'émigration vers l'Europe"

Melissa Fleming, la porte-parole du HCR, le Haut-Commissariat aux réfugiés, a déclaré: "Jusqu'à présent, nous avons compté 1600 morts au moins en Méditerranée en trois mois. Normalement, la saison ne commence qu’en mai. Nous mettons en garde contre une aggravation de la situation si une stratégie de sauvetage robuste n’est pas de nouveau mis en place." Face à cette tragédie, l'Union européenne envisage prochainement un sommet extraordinaire, selon le président du Conseil européen, Donald Tusk.

C'est à partir de la Libye que de nombreux migrants s'embarquent pour l'Europe. Et dans ce pays déchiré par une guerre civile, les milices de l'Etat islamique gagnent chaque jour du terrain. Vous pouvez écouter les précisions de Clemens Verenkotte et Anne Le Touzé en cliquant sur le lien ou l'image.

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !