1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

Encore un oligarque pour diriger l'Ukraine ?

Parmi les sujets commentés : la préparation de l'élection présidentielle du 25 mai en Ukraine. Sur les 46 candidats officiellement déclarés, le milliardaire Petro Porochenko fait figure de favori dans les sondages.

Petro Porochenko, candidat à la présidentielle ukrainienne

Le milliardaire Petro Porochenko, candidat à la présidentielle ukrainienne

Petro Porochenko semble déjà le vainqueur désigné de l'élection du 25 mai, constate die tageszeitung. Et pourtant, sa candidature est exactement ce que les manifestants de la place Maïdan voulaient éviter. L'oligarque a su ménager la chèvre et le chou en coopérant étroitement avec Viktor Iouchtchenko puis Viktor Ianoukovitch, avant de se désolidariser des deux pour rejoindre la contestation. Mais il est apprécié du peuple et le mouvement de Maïdan plus divisé que jamais. Selon la taz, il n'y a plus qu'à espérer que la conclusion de la révolution ukrainienne ne soit pas "En Ukraine rien de nouveau".

La Frankfurter Allgemeine Zeitung s'arrête sur les "propositions" formulées par le chef de la diplomatie russe pour résoudre la crise en Ukraine. Sergueï Lavrov estime que l'Ukraine "doit" introduire le fédéralisme, qu'elle "doit" se doter d'une nouvelle constitution et qu'elle "doit" s'engager à ne jamais rejoindre l'OTAN. Mais la Russie n'a-t-elle pas récemment brandi l'étendard de l'autodétermination, s'étonne le quotidien ? Même s'il y a des arguments contre une adhésion de l'Ukraine, ce n'est certainement pas à la Russie d'en décider, souligne la FAZ.

Le site d'extraction de lignite à ciel ouvert Garzweiler II pourrait mettre fin à ses activités plus tôt que prévu

Le site d'extraction de lignite à ciel ouvert Garzweiler II pourrait mettre fin à ses activités plus tôt que prévu

En écho à la crise ukrainienne, Die Welt critique pour sa part la décision des autorités régionales de Rhénanie du Nord-Westphalie, dans l'ouest de l'Allemagne, de réduire le site d'extraction de lignite à ciel ouvert de Garzweiler. Il y a 77 milliards de tonnes de lignite en Allemagne, dont 40 milliards sont exploitables, soit des réserves pour au moins 35 ans, souligne le journal. Dans le contexte actuel de tensions avec la Russie et face à la dépendance de l'Allemagne aux importations de gaz russe, Die Welt dénonce une décision idéologique qui sacrifie la sécurité nationale à des intérêts politiciens.

À propos de sécurité énergétique, la Süddeutsche Zeitung déplore la politique du "chacun pour soi" actuellement en œuvre en Allemagne, une politique qui menace le grand projet de "tournant énergétique". Et pourtant, rappelle le journal, le tout nouveau rapport sur le climat montre que ce tournant est nécessaire si l'on éviter que le prix de la croissance économique soit une catastrophe climatique.

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !