Encore des bruits de bottes en RD Congo | Afrique | DW | 03.05.2012
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Encore des bruits de bottes en RD Congo

Les combats se déroulent à Masisi (Nord-Kivu), dans l'Est du pays. Le gouverneur de cette province pointe du doigt le général Bosco Ntaganda qui est sous le coup d'un mandat d'arrêt de la CPI.

Les propos du gouverneur du Nord-Kivu Julien Paluku font suite aux récentes déclarations du général Bosco Ntaganda sur les ondes de la Deutsche Welle. Celui-ci affirmait qu'il n’etait impliqué ni de près, ni de loin dans les affrontements opposant certains militaires de l'ex rébellion du CNDP aux soldats de l'armée congolaise dans le territoire de Masisi. Pour Julien Paluku, Bosco Ntaganda est recherché par le gouvernement congolais. Une fois arrêté, il répondra des actes d'indiscipline qui lui sont reprochés, a martelé le gouverneur du Nord-Kivu.

Un soutien qui fait peur

En outre Julien Paluku a laissé entendre, que le général Bosco Ntaganda, est soutenu par des rebelles Rwandais des Forces Démocratiques de Libération du Rwanda FDLR. L’enrôlement des FDLR dans les rangs de Bosco Ntaganda, tel qu'annoncé par le gouverneur, inquiète la population du Nord-Kivu. Selon certains observateurs, ces propos pourraient pousser le Rwanda à envoyer des troupes dans la région mais Moustapha Mwiti, coordonateur de la société civile du Nord-Kivu ne partage pas cet avis. Masisi est encore loin de recouvrer sa quiétude. De nouveaux affrontements ont eu lieu entre les insurgés et l’armée nationale.

Ecoutez ci-dessous le reportage de John Kanyunyu à Goma.

Edition : Tiassou / Blanchard

Écouter l'audio 02:04
Now live
02:04 min

"Encore des bruits de bottes en RD Congo"


Audios et vidéos sur le sujet