1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Le pétrole de l'Angola

En reportage en Angola

Renate Krieger s'est rendue au pays du pétrole pour la DW. Quelles impressions a-t-elle remportée du pays d'Afrique de l'ouest?

Renate Krieger

Renate Krieger

« En Angola, la plupart des gens avaient l'air habitué à être photographiés, surtout dans les quartiers pauvres. Et ils insistent sur le droit de savoir pourquoi on les prend en photo. "Journaliste ? Européenne ? Montrez-moi votre carte de presse alors" m'a dit un vendeur du marché couvert de Cazenga, le quartier le plus peuplé de la capitale Luanda. C'est un souhait justifié, mais cela ne rend pas facile la prise de vue naturelle, sans avoir quelqu'un qui pose sur la photo.

En Angola, ce sont surtout les contrastes d'un pays en pleine mutation qui m'ont marquée. D'un côté, la richesse de Luanda Bay, qui peut concourir avec les grandes villes des pays industrialisés. Et de l'autre, les cabanes en taule des quartiers pauvres. À Luanda, j'ai été aussi sans cesse ramenée à mon propre passé. Car les contrastes de la capitale angolaise m'ont rappelé mon enfance dans la métropole brésilienne de São Paulo : pas d'horizon, mais une ville qui ne cesse de grandir avec de plus en plus de gratte-ciel qui attirent le regard vers le haut et qui font oublier les enfants qui mendient dans la rue. »