1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Dossier

En Libye, les troupes loyales à Kadhafi multiplient les offensives

Les troupes fidèles au dirigeant Mouammar Kadhafi et les opposants continuent à se livrer de violents combats dans l’Est du pays et dans la ville de Zaouïah, à l’ouest de la capitale.

default

Un rebelle libyen, à Brega, dans l'est du pays

La situation en Libye a désormais sombré dans la guerre civile. De féroces combats ont lieu dans l'est, contrôlé par les rebelles. L'armée libyenne a bombardé pour la troisième journée consécutive la base militaire d'Ajdabiya qui est aux mains de l'opposition. Cette base militaire est stratégique, car elle contrôle un carrefour essentiel entre le sud et l'ouest du pays : ceux qui maîtrisent ce nœud routier – en l'occurrence les rebelles – contrôlent l'accès aux gisements de pétrole du sud du pays.

Massenflucht aus Libyen

Des milliers de travailleurs étrangers fuient actuellement la Libye, en direction de la Tunisie notamment

Par ailleurs, une véritable bataille, la première dans ce conflit, a eu lieu entre l'armée loyaliste et les rebelles. L'armée libyenne a essayé de reprendre, sans succès, le contrôle du terminal pétrolier de Marsa Al Brega. Face à cette situation, Abdelhafez Ghoqa, le porte-parole du Conseil national qui réunit les forces d'opposition a appelé la communauté internationale à l'aide :

« Nous appelons les Nations unies et toutes les autres organisations qui soutiennent notre révolution à bombarder les camps de mercenaires fidèles à Kadhafi. »

Tripoli en état de siège

Mouammar Kadhafi a en effet recours à des mercenaires africains pour reprendre le contrôle du pays. Mais si l'opposition accepte le principe d'une aide militaire aérienne, elle refuse celui d'une intervention terrestre qu'elle considère comme une atteinte à la souveraineté libyenne.

Libyen Geschütz gegen Flugzeuge in Bengasi

Un poste de défense anti-aérienne tenu par les rebelles à Benghazi

Dans le reste du pays, Kadhafi semble avoir repris en partie le contrôle de l'ouest, c'est-à-dire entre Tripoli et la frontière tunisienne. Cela pourrait être le cas de la ville de Zouara, reprise aux rebelles mais il est encore difficile de vérifier ces informations. En revanche, la ville de Zaouiah, très proche de Tripoli, est encore entre les mains des rebelles, mais encerclée par l'armée. Enfin, Tripoli a des airs de ville assiégée en ce jour de prière. L'armée contrôle tous les accès, les boutiques sont fermées et l'opposition veut organiser une marche de protestation, mais la mobilisation est difficile. Ceci d'autant plus qu'internet ne fonctionne plus depuis jeudi.

La crise vue du Tchad

Dans les pays voisins, tel que le Tchad, où le Guide de la révolution libyenne a fortement investi, on reste vigilant. Les points de vue sur le dictateur divergent. Comment les Tchadiens suivent-ils la situation? Ecoutez ci-dessous le reportage à N'Djamena de notre correspondant Louis Deubalbet.

Vous pouvez également écouter l'histoire du blogueur libyen, Hassan al-Djahmi, l'un des acteurs de la contestation, présentée par Kossivi Tiassou .

Auteur : Jean-Michel Bos

Edition : Fréjus Quenum, Kossivi Tiassou

La rédaction vous recommande

Audios et vidéos sur le sujet