1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

En Israel, le verdict d'un tribunal militaire divise la population.

Un soldat israélien accusé d'avoir achevé un assaillant palestinien blessé a été déclaré coupable d'homicide volontaire par la justice militaire. 70% des Israéliens sont favorables à ce qu'il soit grâcié.

Le sergent israélien Elor Azaria est jugé depuis mai 2016 pour avoir tiré une balle dans la tête d'un activiste Palestinien, Abdel Fattah al-Sharif apparemment mis hors d'état de nuire après avoir attaqué des soldats israéliens.

"Israël est un Etat de droit avec une justice impartiale et indépendante", souligne la FAZ, la Frankfurter Allgemeine Zeitung. C’est pourquoi Israël fait partie de la communauté de valeurs de l’Occident. C’est ainsi que l’ex-Premier ministre Ehud Olmert est en détention pour délit de corruption et que la justice enquête contre son successeur  Benjamin Netanyahu pour présomption de corruption… L’Etat de droit a résisté aux pressions exercées par ceux qui exigeaient un non-lieu pour le jeune soldat qui a tiré pour venger une attaque sur l’un de ses camarades. Mais il y a tout de même un bémol dans ces louanges: l’appropriation par Israël de terres palestiniennes avec la construction de colonies juives continue !", conclut le quotidien de Francfort. 

Israel Israelischer Soladat Elor Azaria verurteilt (Getty Images/AFP/J. Guez)

Le sergent Elor Azaria a été reconnu coupable par la cour d'appel militaire de Tel Aviv

La taz, die tageszeitung de Berlin résume: "Coupable! Ce verdict est un signal important à l'adresse de l’armée. Armée, qui en Israël, est bien plus intégrée dans la société que ce n’est le cas en Europe, en raison du service militaire obligatoire pour garçons et filles et des longues périodes de réserves. Le message de la présidente du tribunal est le suivant : quiconque croit pouvoir se placer au -dessus des règlements et des lois, ne doit pas compter pouvoir échapper à la justice. Aucune armée, aucun Etat ne peut empêcher les violences, homicides et meurtres. Mais l’armée et l’Etat peuvent tous les deux s’assurer que la justice soit rendue et non escamotée. On ne le doit pas seulement aux victimes, conclut la taz, mais aussi à tous les soldats qui respectent l’ordre et la loi même dans des situations difficiles "…

 

Autre thème: Le constructeur automobile Ford délaisse le Mexique

 

A quelques jours de l'investiture, le 20 janvier, du 45e président des Etats-Unis, le géant automobile Ford renonce à la construction d'une usine au Mexique.

Mexiko Ford-Fabrik in Cuautitlan (picture alliance/AP Photo/E. Verdugo)

Une Ford sort de l'usine d'assemblage de Cuautitlan au Mexique, l'une des 5 qui seront prochainement fermées.

Une décision inspirée par la volonté protectionniste de Donald Trump. Le président élu a menacé de taxer les importations de produits américains fabriqués à l’étranger. Son objectif étant que les grands groupes américains rapatrient leurs usines aux Etats-Unis. Le quotidien Die Welt estime "que ce sera un énorme défi à relever -aussi bien pour les dirigeants économiques que pour les dirigeants politiques- que de trouver le ton juste  avec Donald Trump et ses fidèles.

D'après tout ce que l’on sait de Donald Trump, une soumission par anticipation "à la manière Ford" ne servirait pas à grand-chose. Les exigences de la Maison Blanche sous un président Trump ne feraient que s’amplifier encore! ", craint le quotidien.
 

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !