1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

En Israël, "une loi indéfendable"

​​​​​​​Les journaux allemands réagissent à la visite d'Angela Merkel en Pologne. Mais aussi à l'adoption d'une loi israélienne controversée qui légalise les colonies dites "sauvages" en Cisjordanie occupée.

Israel Siedlung im Westjordanland (picture alliance/chromorange/E. Weingartner)

Un exemple de colonie israélienne en Cisjordanie

"Une loi indéfendable", titre die tageszeitung, qui rappelle que les colonies sont illégales au regard du droit international. Mais c'est un droit que les  propriétaires palestiniens ne peuvent pas faire valoir : la loi de régulation leur offre seulement le choix entre des terres de remplacement ou un bail. Cette loi de légalisation rétroactive des colonies juives sauvages vise à gagner du temps. Car la prochaine mission des colons juifs est l'annexion de certaines parties de la Cisjordanie occupée. Elle fournirait une base juridique à la loi récemment votée et représenterait en même temps la fin de la solution à deux États.

"Abominable", s‘indigne la Süddeutsche Zeitung. Avec cette loi aussi absurde, tout devient permis : elle pourrait aussi légaliser le vol à l'avenir! Le seul espoir est qu'il y ait encore des juges à Jérusalem. La Cour suprême israélienne peut encore faire barrage au texte. C'est ainsi que les juges pourront protéger la seule démocratie qui existe au Proche-Orient de son propre gouvernement.

Une relation glaciale

Polen Angela Merkel und Beata Szydlo in Warschau (picture-allaince/AP Photo/C. Sokolowski)

Angela Merkel en visite en Pologne, aux côtés de la Première ministre polonaise Beata Szydlo

La presse allemande se fait aussi l'écho de la visite de la chancelière allemande chez ses voisins polonais. S'il y a un mot pour qualifier cette visite dans plusieurs journaux, c'est "glacée” – et il ne s'agissait pas seulement de faire allusion à la température extérieure à Varsovie! Les sujets de divergence ne manquent pas, comme la réforme de l'Union européenne. Quand on regarde la relation germano-polonaise, écrit la Frankfurter Allgemeine Zeitung, on voit à quel point il est devenu difficile pour l'UE de parler d'une seule voix. En cette période de montée de l'euro-scepticisme, il faut juste espérer que le plus petit dénominateur commun l'emporte pour faire tenir les 28 pays ensemble - et donc l'Allemagne et la Pologne aussi. 

D'ailleurs pour la Süddeutsche Zeitung, la relation entre les deux pays a beau être mauvaise actuellement, les deux pays ont besoin l'un de l'autre. Berlin a besoin d'une Pologne forte, qui respecte l'État de droit quand les leaders polonais savent qu'ils peuvent bénéficier des relations économiques avec l'Allemagne et de l'argent de Bruxelles.

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !