1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

En Côte d'Ivoire, une réunion secrète contre Guillaume Soro

En Côte d'Ivoire, une réunion restreinte de haut niveau du RDR s'est tenue pour destituer le président de l'Assemblée Nationale. Adama Bictogo, député du parti au pouvoir, dément pourtant cette information.

Écouter l'audio 01:34

"On n'a jamais eu de réunion secrète" (Adama Bictogo député RDR)

Selon deux sources proches du dossier, une réunion restreinte de haut niveau du RDR se serait tenue mardi pour destituer le président de l'Assemblée Nationale, Guillaume Soro. Le parti au pouvoir persiste à démentir cette information par la voix du député Adama Bictogo. Selon lui, il n'y a pas de "relations difficiles" entre Soro et le RDR.

DW: Monsieur Bictogo, confirmez-vous qu'il y a eu une réunion secrète à propos de Guillaume Soro?

Adama Bictogo: On a jamais fait de réunion secrète, j’ai vu que mon nom était cité pour destituer Guillaume Soro,  en tout cas moi je n’ai pas participé à une telle réunion et ça n’a jamais existé. Le gouvernement a clairement dit qu’il n’y avait jamais eu de réunion secrète concernant Guillaume Soro. Guillaume Soro est président de l’Assemblée Nationale, il a tous les droits d’être dans son pays.

DW: Pourquoi on vous accuse d’avoir organisé une réunion pour le destituer ?

Adama Bictogo: Comment voulez-vous que je réponde à une telle question ? C’est une accusation non fondée, d’autant plus que la réunion n’a jamais eu lieu et que ça n’a jamais été à l’ordre du jour.

DW: Beaucoup de gens pensent que depuis quelque temps on essaye d’écarter Guillaume Soro de l’échiquier politique ivoirien, qu’en dites-vous ?

Adama Bictogo: Pour l’heure je n’ai aucun élément en ma possession qui laisse croire que Mr Guillaune Soro soit en relation de mauvaise intelligence avec le RDR. Nous sortons d’un congrès auquel tout le monde a participé.

DW: Un congrès justement boudé par Guillaume Soro ?

Adama Bictogo: Cela, c’est vous qui le dites ! Il a dit qu’il ne pouvait pas être là, je n’ai pas d’autres éléments qui justifient son absence. Mais ceci étant dit, selon les communiqués que l’on reçoit, il est en mission et pour l’heure on attend que les instances se mettent en place. Nous sortons d’un congrès, il y aura de nouvelles instances qui seront mises en place. Je n’ai pas de commentaire à faire sur la situation à laquelle vous faites allusion.  En l’état actuel des choses je pense qu’il n’y a aucun élément qui indique que le président de l’Assemblée Nationale ait des relations difficiles avec le RDR.

 

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !