1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

International

Emotion à Denver pour le premier jour de la Convention démocrate

Aujourd'hui c'est la candidate malheureuse Hillary Clinton qui doit prendre la parole. Si les démocrates cherchent avant tout à jouer la carte de l'unité, la première journée était placée sous le signe de l'émotion.

default

Edward Ted Kennedy, le sénateur du Massachussets, a enthousiasmé la foule


L'émotion est venue d'abord avec l'apparition à la tribune de Ted Kennedy, atteint d'une tumeur au cerveau. La foule s'est levée d'un seul mouvement pour l'acclamer. Le sénateur du Massachussets avait déjà offert son soutien à Barack Obama au mois de janvier, lors des primaires qui l'opposaient à Hillary Clinton. Hier il n'a pas hésité, dans un discours enflammé, à comparer le jeune candidat à son frère John Fitzgerald Kennedy, élu en 1960.

Puis se sont succédés des militants du parti, têtes connues ou inconnues mais choisies entre autres pour leur fonction: tous ont vanté les mérites de Barack Obama. Mais celle qui l'a fait avec le plus d'entousiasme, c'est sa femme Michelle Obama:

Parteitag der US-Demokraten in Denver, Michelle Obama mit ihrern Töchtern Sasha und MaliaParteitag der US-Demokraten in Denver, Michelle Obama mit ihrern Töchtern Sasha und Malia

Michelle Obama, la femme du candidat démocrate, entourée par leurs deux filles


«Je viens ici en tant qu'épouse qui aime son mari et pense qu'il fera un président extraordinaire. Ce qui m'a frappé lorsque j'ai fait la connaissance de Barack, c'est que, bien qu'il ait ce drôle de nom, et bien qu'il ait grandi un peu partout à travers le continent et à Hawaii, sa famille ressemblait beaucoup à la mienne.»


Celle qui pourrait devenir la prochaine first lady veut s'engager dans le social et notamment pour une meilleure éducation des enfants. Ses propos ont rassuré les démocrates de la vieille école qui craignent de voir Madame intervenir dans la politique de son époux qui, lui, continue sa tournée électorale. Il était hier dans le Kansas.

Michelle Obama a par ailleurs tenu à saluer l'ex-rivale de son époux:

«Ce sont des gens comme Hillary Clinton avec ses 18 millions de partisans qui font que nos fils et nos filles peuvent avoir de plus beaux rêves, de plus grands objectifs.»

Il s'agissait de fumer définitivement le calumet de la paix avec celle qui doit prendre la parole aujourd'hui mais qui a déjà donné le ton hier devant des délégués de l'Etat de New York:

Hillary Rodham Clinton USA Wahlen

Hillary Clinton se solidarise avec son ancien rival


«Nous soutenons Barack Obama et Joe Biden. Et nous allons tout faire pour gagner le 4 novembre. Chers New Yorkais, que cette élection soit couronnée de succès!»


Hillary Clinton devrait donc annoncer qu'elle vote pour son ancien rival et inviter ses partisans à en faire de même.


default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !