1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Emoi après la mort de deux Salafistes en Tunisie

En Tunisie, la mort de deux détenus salafistes, Mohamed Bakhti et Béchir Gholli met en émoi la société. Ils avaient observé une grève de la faim de deux mois pour protester contre leurs conditions de détention.

Mohamed Bakhti et Béchir Gholli n'étaient pas les seules à protester contre les conditions de détention dans les prisons tunisiennes. Plusieurs autres détenus observent une grève de la faim. Dans un communiqué publié mercredi, le ministère de la justice tunisienne a affirmé que certains grévistes ont été transférés dans un hôpital de Tunis pour se faire soigner.

Tous ces détenus grévistes sont soupçonnés d'être impliqués dans l'attaque de l'ambassade américaine survenu le 14 septembre dernier à Tunis. Cet attentat avait fait quatre morts et des dizaines de blessés.

Ecoutez ci-dessous l'analyse de Amna Guellali, chercheuse à Human Rights Watch pour la Tunisie et l'Algérie.

Écouter l'audio 02:03

"Ils considèrent qu’ils ont été maltraités" Amna Guellali.

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !