1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

Emissions de CO2 : rien de gaze plus entre Berlin et Bruxelles

Un nouveau plan de la Commission européenne prévoit de limiter les quantités de CO2 émises par kilomètre par les voitures neuves. Les constructeurs contrevenants s’exposeraient à des sanctions. Berlin est en colère.

L'Allemagne n'apprécie pas que la Commission lui tourne autour du pot..

"Berlin déclare la guerre de l‘automobile". Voilà le titre peu rassurant que l’on peut lire en Une de la Frankfurter Rundschau. Le journal revient sur les critiques formulées par Angela Merkel à l’encontre des mesures proposées par Bruxelles. Des mesures « injustes » selon la chancelière, car elles toucheraient surtout, et de plein fouet, l’industrie automobile allemande, très représentée dans le haut de gamme, forcément plus polluant. La Frankfurter Rundschau note en passant que le fait qu’Angela Merkel tienne tête à la Commission sur ce sujet si sensible en Allemagne devrait garantir à la chancelière la sympathie de nombreux électeurs, ce qui peut s’avérer utile à quelques semaines d’élections régionales importantes.

Die Welt souligne que, pour les consommateurs, les dispositions européennes pourraient faire augmenter de 1300 euros le prix d’une voiture neuve. Quant aux industriels, le quotidien craint qu’ils ne délocalisent de plus belle, vers des pays seuils où les émissions de gaz à effet de serre ne sont pas limitées.

Ford Autos werden auf dem Rhein verschifft

La Süddeutsche Zeitung de Munich estime que les limitations seraient favorables aux marques construisant des voitures de petits gabarits, des marques essentiellement françaises et italiennes. Mais la SZ précise qu’avant d’être appliquées, les propositions de la Commission doivent encore être adoptées par les 27 et le Parlement européen.

On termine sur les chapeaux de roue, avec le titre choisi par la tageszeitung, un titre ironique en forme d’appel, qui parodie ceux de la presse tabloïd: « Automobilistes allemands ! L’UE veut vous prendre votre Porsche ! ». Et, vous l’aurez deviné, en dessous du titre, figure une voiture de sport rouge rutilante. En réalité, la taz vitupère contre l’attitude du gouvernement et l’insuffisance des mesures décidées par Bruxelles. Le journal écrit : « que les amateurs de bolides se rassurent. Certes, il leur en coûtera un peu plus d’avoir des goûts de luxe, mais cela en confortera certains dans l’impression d’être vraiment hors du commun. Celui qui est prêt à mettre la main à la poche pour sa décapotable ou son 4X4 pourra continuer, après 2012, à émettre sans limite du CO2 dans l’atmosphère. »

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !