1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Election présidentielle en Ethiopie

Les grands électeurs éthiopiens ont désigné ce lundi le président du pays. Dr.Mulatu Teshome Wirtu a été élu pour un mandat de six ans, au suffrage indirect, donc… et ses fonctions sont essentiellement honorifiques.

(AP Photo/Pier Paolo Cito)

L'Ethiopie a un nouveau président

Le nouveau chef de l'Etat éthiopien s'appelle Dr.Mulatu Teshome Wirtu. Diplômé de Harvard, il était jusqu'à son élection l'ambassadeur de son pays en Turquie. Membre de l'ethnie oromo, il est le leader de l'Oromo Peoples’ Democratic Organization (OPDO). Il doit prêter serment mardi. Avant sa prise de fonctions officielle, le président éthiopien doit jurer fidélité à la constitution du pays.

En Ethiopie, le président de la République est élu par le Conseil des Représentants des Peuples et le Conseil de la Fédération, réunis en assemblée. Pour être élu, il faut rassembler une majorité des deux tiers des suffrages.

Des fonctions honorifiques

Les fonctions du chef de l'Etat éthiopien sont limitées, et son rôle essentiellement symbolique.

Il nomme par exemple les ambassadeurs d'Ethiopie et reçoit les lettres de créance des diplomates étrangers installés sur le territoire. Il décerne également les hauts grades militaires, aux candidats présentés par le premier ministre. Le président peut renouveler une fois son mandat.

L'Etat éthiopien a un président à sa tête depuis le renversement de Haile Selassie 1er, en 1974. Auparavant, le pays était un empire, dirigé par le « Négus » de droit divin (en fait « Negusse Negest », le roi des rois). L'Ethiopie a été sous domination italienne entre 1936 et 1941

Le chef d'Etat actuel est Girma Wolde-Giorgis Lucha, élu une première fois en 2001 et réélu en 2007.

Pour en savoir plus sur le choix du nouveau président en Ethiopie, et sur ce qui pourrait déstabiliser le pays, écoutez ci-dessous l'interview de Robert Wirren, ancien journaliste aux Nouvelles d'Addis, interrogé par Gaetan Kpadjeba :

Écouter l'audio 02:05

"Effectivement, il y a un aspect autoritaire, mais tant que le système apporte un progrès économique, on peut penser qu'il tient" (R. Wirren)

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !