1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Europe

Elargissement de l'UE : la Commission freine...

La Commission vient de rendre son rapport annuel sur les pays désireux d’entrer dans l’Union et distribue des mauvais points. La souffrance des enfants frappés de troubles de language.

L'Union européenne repousse les perspectives d'élargissement

L'Union européenne repousse les perspectives d'élargissement

Bruxelles a confirmé que l’Union européenne souhaitait marquer le pas en matière d’élargissement. En effet, la Commission a rendu mardi son rapport annuel sur l’avancée des réformes dans les pays qui souhaitent rejoindre l’Union européenne.

Et Bruxelles a rendu une appréciation assez critique sur l’avancée des réformes, notamment dans les pays des Balkans. Si la Croatie est plutôt bien notée, en revanche, la Commission s’est montrée plus critique vis-à-vis de la Bosnie. Critique aussi à propos de la Serbie malgré un geste politique en sa faveur. Quant à la Turquie, Bruxelles a insisté sur les « progrès limités » accomplis par Ankara en l’invitant à relancer ses réformes politiques. Alors, est-ce qu’on peut voir dans ce rapport l’illustration d’une certaine lassitude des Etats membres mais aussi les conséquences de la crise du Kosovo ? Un entretien avec Jacques Rupnik, enseignant à Sciences-Po Paris. Il est interrogé par Jean-Michel Bos.

Dans cette édition également :

Les enfants dysphasiques, dyslexiques, dysorthographique, ou souffrant de dyscalculie, la Commission Européenne les a appelé pour simplifier "les enfants dys" (D.Y.S). Ce sont 10% des enfants européens qui sont concernés par ces troubles du langage.

Des troubles qui ne sont pas reconnus par certains pays de l'Union, mais qui, depuis peu, on commencé à faire parler d'eux. En effet les députés européens ont décidé de lever le voile sur cette maladie en proposant une Charte des enfants "Dys". Son but : favoriser la reconnaissance de ces troubles comme un handicap, et faire en sorte de mieux les détecter. Etat des lieux à Bonn en Allemagne avec Sabine Géli.