1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

Ehud Olmert à Berlin

La visite du Premier Ministre israélien hier à Berlin et sa remarque indiquant que son pays disposait de l’arme nucléaire n’a pas seulement provoqué une foule de réactions en Israël, mais se trouve aujourd’hui au centre des commentaires de la presse allemande.

Lors de la visite du Premier Ministre israélien à Berlin, une remarque dans son discours crée la polémique.

Lors de la visite du Premier Ministre israélien à Berlin, une remarque dans son discours crée la polémique.

Pour Die Welt, les erreurs politiques et militaires de la récente guerre au Liban, les critiques de sa faiblesse de gouvernement, les menaces et insultes de l’Iran et son obscure conférence révisionniste sur l’Holocauste, tout ceci a apparemment déclenché chez Ehud Olmert un sentiment de profonde impuissance. Ce loyal partisan de Sharon a peut-être cru se rassurer en inscrivant son pays dans la liste des états disposant du feu nucléaire.

C’était de toute façon un secret de Polichinelle, souligne la Tageszeitung. L’hégémonie nucléaire d’Israël pendant 40 ans n’a jamais été problématique car l’état juif n’a jamais menacé d’y avoir recours. Mais on peut se demander si l’équilibre de la terreur nucléaire qui a fonctionné avec beaucoup de chance dans le conflit Est-Ouest pourrait aussi être utilisé avec succès au Moyen-Orient.

La polémique a quelque chose d’un peu artificiel, s’étonne la Frankfurter Allgemeine Zeitung. En effet, le plus remarquable dans cette affaire est moins l’aveu en lui-même que le moment choisi pour cela. Ces dernières semaines, les pressions sur le gouvernement israélien se sont accrues pour qu’il contribue plus encore à la désescalade de la situation explosive au Moyen-Orient. Dans ce contexte, Ehud Olmert a de nouveau voulu suggérer que son pays disposait toujours de possibilités de réactions militaires autonomes.

Pour la Süddeutsche Zeitung, ce que les Israéliens veulent absolument faire passer pour un lapsus, est en réalité une menace voilée. Une menace qui vise l’Iran. Ainsi, Israël en tant que puissance nucléaire est un adversaire puissant qu’aucun pays ne peut facilement rayer de la carte. Une interprétation encore renforcée par le fait que, quelques jours plus tôt, le nouveau Ministre américain de la Défense, Robert Gates, a qualifié Israël de puissance nucléaire.

Même analyse pour la Frankfurter Rundschau. A Berlin, Ehud Olmert a clairement fait comprendre qu’Israël se comprend comme un acteur de poids dans la région en crise. Et sa critique claire du voyage du Ministre allemand des Affaires étrangères à Damas souligne encore plus cette attitude : Israël se positionne au même niveau que les puissances nucléaires que sont les USA, la France et la Russie et n’a pas peur de Téhéran, conclut le quotidien.

  • Date 13.12.2006
  • Auteur Christophe LASCOMBES
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien http://p.dw.com/p/C2iG
  • Date 13.12.2006
  • Auteur Christophe LASCOMBES
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien http://p.dw.com/p/C2iG
default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !