1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

Echecs

Trois noms en Une des journaux du jour: Walter Mixa, ex-évêque d'Augsburg, Jürgen Rüttgers, futur ex-ministre-président de la région Rhénanie du Nord-Westphalie et Dirk Niebel, ministre allemand de la coopération.

default

Walter Mixa, ex-évêque d'Augsburg

La semaine dernière, Walter Mixa clamait à qui voulait l'entendre être victime d'un complot. L'ex-évêque affirmait que ses pairs l'avaient forcé à démissionner en avril dernier. Ce matin, on peut lire dans la Frankfurter Allgemeine Zeitung que le pape était au courant depuis longtemps de fautes graves concernant Walter Mixa, alcoolisme et avances à caractère sexuel étant les deux principales accusations. Selon le journal, ce scandale révèle les défaillances fondamentales de l'Eglise catholique, où luttes de pouvoir et omerta sont finalement aussi communes qu'en politique.

Junge Union NRW Jürgen Rüttgers

L'avenir de Jürgen Rüttgers n'est pas à la tête de la région NRW

La tageszeitung s'intéresse à une autre défaite personnelle, celle de Jürgen Rüttgers en Rhénanie du Nord-Westphalie. Après le mauvais score enregistré par son parti aux élections régionales du 9 mai et les tentatives infructueuses de former une coalition, le ministre-président conservateur a annoncé qu'il ne se porterait pas candidat contre son adversaire sociale-démocrate Hannelore Kraft pour diriger la région. Pour le quotidien, Jürgen Rüttgers ne doit pas son échec à la tempête politique qui a suivi le scrutin du 9 mai mais bien à lui-même et à sa fierté mal placée.

Dirk Niebel West Bank Nablus

Dirk Niebel à Naplouse le 19 juin

Die Welt se demande ce qui a pris le ministre allemand de la Coopération, Dirk Niebel, de réclamer à Israël l'accès à la bande de Gaza et de critiquer l'Etat hébreu après son refus. D'une manière générale, les Israéliens ne laissent aucun responsable politique étranger pénétrer dans l'enclave palestinienne, afin de ne pas valoriser le Hamas. Le ministre a-t-il manqué de jugement lorsqu'il a évoqué une « erreur politique grossière » de la part d'Israël ?

Pour la Süddeutsche Zeitung au contraire, le refus d'Israël est un affront envers le gouvernement allemand. Le gouvernement israélien semble croire qu'il est dans son intérêt que personne ne découvre les conséquences du blocus de la bande de Gaza sur le million et demi de personnes qui y vivent. Personne n'a le droit d'accepter ce calcul cynique, souligne le journal. Il est possible de briser le blocus, même pour Dirk Niebel. Celui-ci a manifesté sa colère envers Israël. Il pourrait faire davantage en essayant de rejoindre Gaza par d'autres voies, par exemple par l'Egypte qui a rouvert le terminal de Raffah.

Auteur : Anne Le Touzé
Edition : Marie-Ange Pioerron

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !