1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Dossier

Echec de la médiation, Raila Odinga s'en va

L'émissaire de l'Union africaine a décidé d'écourter son séjour en Côte d'Ivoire. Le premier ministre kényan est parti d'Abidjan mercredi matin, après deux jours de médiation sans succès.

default

L'émissaire de l'Union africaine, Raila Odinga

Le message du médiateur de l'Union africaine est, pourrait-on dire, plus à l'adresse de Laurent Gbagbo qui refuse de céder le pouvoir. Avec l'accord du président élu Alassane Ouattara d'intégrer certains alliés de Laurent Gbagbo dans son gouvernement, et de garantir sa sécurité, Raila Odinga s'était vu près du but: faire rencontrer les deux hommes. Il restait que Laurent Gbagbo lève le blocus imposé à l'hôtel du Golf où est retranché Alassane Ouattara. Et c'est là où ça n'a pas marché. Raila Odinga, au micro de notre correspondant Julien Adayé.

« L'un des objectifs de ma mission était de convaincre Monsieur Laurent Gbagbo d'accepter que son départ soit inscrit aux négociations et qu'il était impératif de lever le blocus du Golf Hôtel. Monsieur Gbgabo m'a donné l'assurance que ce blocus allait être levé hier à minuit. Mais finalement, il n'a pas tenu cette promesse.»

Elfenbeinküste Unruhen Dezember 2010

Casques bleus en faction devant l'hôtel du Golf

Nouvelle tentative infructueuse. Malgré cet échec, l'Union africaine et la CEDEAO considèrent toujours l'option militaire comme la toute dernière hypothèse. Sur place, des actes de violence attribués aux partisans de Laurent Gbagbo sont en augmentation et touchent aussi les casques bleus de l'Onu. Le Conseil de sécurité devrait d'ailleurs adopter ce jour une résolution pour renforcer l'Onuci sa mission de paix en Côte d'ivoire. Un renfort de 2 mille hommes.

Dans une déclaration, la Haute Commissaire des nations-unies aux droits de l'homme Navi Pillay a mis en garde les protagonistes de la crise contre les messages incitant leurs partisans respectifs à la haine et la violence. L'Onu estime à près de 250, le nombre de personnes tuées en Côte d'ivoire depuis le début de la crise.

Auteur : Fréjus Quenum
Edition : Kossivi Tiassou



Audios et vidéos sur le sujet