1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Dure bataille contre le virus Ebola en Sierra Leone

Alors que l'épidémie se stabiliserait au Liberia et en Guinée, la flambée des nouveaux cas continue au Sierra Leone. Or le pays ne compte qu'environ trois cents lits dans les centres de traitement. Reportage

Les Etats-Unis ont demandé au FMI d'alléger la dette des pays les plus touchés par le virus Ebola

Les Etats-Unis ont demandé au FMI d'alléger la dette des pays les plus touchés par le virus Ebola

Les ambulances se succèdent. Dans ce centre de traitement d'Ebola, à quelques kilomètres de Freetown, plusieurs dizaines de survivants viennent d'être déchargés. Une petite victoire, mais la tâche est énorme explique le docteur Henry Bangura.

« Tous les jours, on m'appelle dès 5h30 du matin. A l'instant, on vient de me dire que 7 patients arrivent dans 2 ambulances. On a 125 lits ici. Ce n'est vraiment pas assez en comparaison du nombre de nouvelles infections. »


Des organisations comme l'Unicef tentent de pallier la faiblesse des infrastructures en Sierra Leone

Des organisations comme l'Unicef tentent de pallier la faiblesse des infrastructures en Sierra Leone

Manque de lits dans les hôpitaux

Le taux de survie des malades d'Ebola est officiellement d'environ 50%. Sans doute beaucoup moins si l'on compte les patients qui ne sont pas diagnostiqués. Mohammed, 18 ans, est ici depuis deux semaines. Il commence à se sentir mieux, mais le manque de place dans les hôpitaux a failli lui coûter la vie.

« C'est mon neveu qui a été le premier contaminé par le virus. Je me doutais que c'était Ebola. J'avais des douleurs dans les articulations, alors je suis allé à l'hopital. Mais il n'y avait pas de place. Je pensais que j'allais mourir et je priais. Mais le lendemain, j'y suis retourné, et heureusement, on m'a accepté. » Le Sierra Leone compte un peu moins de trois cents lits dans les centres de traitement. A peine un quart de ce qui serait nécessaire. Plusieurs nouveaux centres doivent ouvrir ce mois-ci dans le pays. Mais les retards s'accumulent. Steven Gaojia, coordinateur du centre national de réponse à l'épidémie d'Ebola.

Malgré l'insuffisance de ses moyens, le Sierra Leone enregistre des victoires face à Ebola

Malgré l'insuffisance de ses moyens, le Sierra Leone enregistre des victoires face à Ebola

« Rendre tous les centres de traitement opérationnels prend du temps. D'abord à cause de problèmes logistiques, et parce qu'il faut du personnel. Ceux qui ont payé le plus lourd tribut sont les membres du personnel médical. C'est impossible d'ouvrir un centre et, d'un seul coup, placer cent personnes là-bas. C'est comme ça qu'il y aura de nouvelles infections. Il faut faire cela par phases. Ouvrir cinq lits, puis quelques-uns de plus... en laissant au personnel médical le temps de s'adapter ».

Mais pendant ce temps, au Sierra Leone le nombre de personnes infectées par le virus d'Ebola continue d'augmenter. Dans un dernier bilan arrêté au 9 novembre 2014, l'Organisation mondiale de la santé recense 5 160 décès liés au virus Ebola pour 14 098 cas d'infections en Afrique de l'Ouest.

Pour écouter le reportage de Patricia Huon, cliquez sur le lien ci-dessous !

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !