1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Allemagne

Du théâtre contre l'ignorance et l'indifférence

Aujourd'hui, sur l'Oranienplatz, il ne reste rien : les tentes des réfugiés ont disparu. Tous n'ont pas été relogés, certains sont en grève de la faim. Une pièce de théâtre leur permet d'exprimer leurs revendications.

Écouter l'audio 05:17

«Le théâtre pour moi, c'est un divertissement avant tout. »

Nous vous avons déjà parlé dans ce magazine du camp de l'Oranienplatz : en octobre 2012, après une marche des réfugiés organisée dans toute l'Allemagne et dont le point d'arrivée était Berlin, une centaine d'entre eux ont décidé de s'installer sur une place de la capitale, l'Oranienplatz, dans des tentes de fortune. Cette initiative, qui visait à alerter la population allemande sur les conditions de vie des réfugiés, devait être provisoire. Mais elle s'est finalement prolongée jusqu'au 8 avril, jour où le camp a été évacué.

Aujourd'hui, sur l'Oranienplatz, il ne reste rien : les tentes ont disparu et des barrières empêchent l'accès à l'ancien camp. Les réfugiés n'ont pas tous été relogés, certains sont en grève de la faim depuis le jour de l'évacuation. Et d'autres expriment leurs revendications dans une pièce de théâtre, « GRENZFAeLLE » mise en scène par Anna-Katharina Schröder. Une pièce pour dépasser les peurs, et lutter contre l'ignorance et l'indifférence.

La pièce «Grenzfälle » est soutenue par l'organisation de défense des réfugiés Pro Asyl. Elle est à voir jusqu'au 7 mai au théâtre Heimathafen Neukölln à Berlin.

La rédaction vous recommande

Audios et vidéos sur le sujet