1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

Du nouveau pour les demandeurs d'asile

L'afflux de réfugiés vers la Turquie est l'un des thèmes commentés ce lundi dans les journaux allemands. Un autre thème fait aussi couler beaucoup d'encre: la réforme du droit d'asile en Allemagne.

default

Le Bundesrat, la chambre haute du parlement allemand a voté une nouvelle loi sur la demande d'asile

Quelle grandiose victoire ! s'exclame le journal die tageszeitung pour qualifier la victoire du parti des Verts. Les écologistes ont finalement obtenu la fin du confinement des demandeurs d'asile dans un périmètre très réduit. La loi, qui était en vigueur depuis des années, a finalement été mise à la poubelle, écrit la TAZ. Mieux, les demandeurs d'asile en Allemagne ont désormais la possibilité de travailler et ne seront plus obligés à vivre avec des repas qu'ils ne choissisent pas eux-mêmes. Finis, donc, les misérables bons de nourriture obligatoires pour les êtres humains, conclut die tageszeitung.

Bundesrat Protest gegen die Verschärfung des Asylrechts 19.09.2014

Manifestation à Berlin contre le durcissement des règles du droit d'asile

Cependant, tout n'est pas rose pour les demandeurs d'asile, écrit pour sa part Die Süddeutsche Zeitung. Et pour cause, les Verts n'ont pas pu empêcher que les réfugiés humanitaires en provenance de trois pays des Balkans soient renvoyés chez eux. La décision concerne en particulier les Roms.

La question des réfugiés qui affluent vers la Turquie est également en Une des journaux. Le quotidien Die Welt montre par exemple la photo d'un enfant, épuisé par la chaleur, qui reçoit de l'eau fraîche sur sa tête, après plusieurs kilomètres de route. Le petit garçon et sa famille, explique Die Welt, font partie de plus de 100.000 réfugiés kurdes, qui ont fui la terreur infligée aux populations dans le nord de la Syrie par l'organisation terroriste de" L'Etat Islamique".

Italien Flüchtlingsdrama Lampedusa Flüchtlingsboot

De plus en plus d'Africains sont candidats à l'immigration

Faut-il alors craindre un nouveau Srebrenica s'interroge le journal Frankfurter Allgemeine Zeitung ? Depuis le début de la crise, la Turquie a déjà accueilli plus d'un million de réfugiés à elle seule. Et si rien n'est fait, écrit la FAZ, le Proche-Orient risque aussi de connaître son Srebrenica. Le massacre de Srebrenica avait fait entre 6000 et 8000 tués dont en majorité des musulmans de Bosnie, dans l'ex-Yougoslavie. C'était en 1995.

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !