1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

International

Du lobbying allemand au Sahara Occidental

Aminatou Haidar, militante des droits de l'homme d'origine sahraouie a été reçue mardi 16.12.2014 au Bundestag, le parlement allemand. Elle appelle l'Allemagne à soutenir la cause sahraouie face au Maroc.

Aminatou Haidar mène un combat acharné depuis des années pour obtenir l'indépendance du Sahara Occidental

Aminatou Haidar mène un combat acharné depuis des années pour obtenir l'indépendance du Sahara Occidental

Aminatou Haidar était venue présenter à Edelgard Bulmahn la vice-présidente du parlement allemand, la situation des droits de l'homme au Sahara Occidental. Madame Haidar souhaite que l'Allemagne appuie les populations du Sahara Occidental dans le bras de fer qui les oppose aux autorités du Maroc.

L'an prochain, cela fera quarante ans que le Sahara Occidental est sous l'autorité du Maroc depuis le retrait du colon espagnol. Presqu'autant d'années que les velléités indépendantistes des habitants de ce territoire sont vouées à l'échec. Le royaume chérifien revendique en effet le Sahara Occidental comme étant une de ses provinces. Ce litige est resté insoluble et même les tentatives de l'ONU pour obtenir un compromis sont pour l'instant vaines. Pour Aminatou Haidar, le Maroc est responsable de nombreuses violations des droits humains sur ce territoire. C'est le tableau sombre qu'elle a présenté à Edelgard Bulmahn la Vice-présidente du parlement allemand. L'allemagne pense-t-elle, peut faire avancer la cause sahraouie.

Des violences sont enregistrées au Sahara Occidental où les populations exigent la sortie de la tutelle marocaine

Des violences sont enregistrées au Sahara Occidental où les populations exigent la sortie de la tutelle marocaine

L'Allemagne pour la solution référendaire

L'Allemagne a-t-elle effectivement les moyens de faire débloquer la situation ? Berlin prône la tenue d'un référendum d'auto-détermination, certes. Mais son implication dans la recherche de solution dépend de plusieurs paramètres selon Ulrich Delius de la société allemande pour la défense des peuples menacés. Un de ces paramètres est que l'Allemagne ne saurait forcer la main ni à la France, ni à l'Espagne. L'Allemagne ne peut non plus agir sans tenir compte des règles de l'Union européenne.

A mesure que tarde la résolution de la question sahraouie, une autre menace se crée : celle de l'insécurité liée au djihad. De plus en plus de ressortissants sahraouis s'engagent aux côtés d'organisations salafistes. Même si Madame Aminatou Haidar ne confirme pas cela, elle reconnaît la possibilité que sans perspective et sous l'oppression du Maroc, de nombreux jeunes puissent céder à la tentative du radicalisme en signe de révolte contre le statut quo.

Pour plus de précisions sur ce sujet, cliquez sur le lien audio ci-dessous !

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !