1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

Du bon côté de la Force...

Les journaux allemands reviennent aujourd'hui sur la situation en Égypte, mais consacrent aussi leurs commentaires aux révélations sur l'étendue des écoutes illégales des États-Unis à l'encontre de ses alliés européens.

Après un an de pouvoir, Mohamed Morsi fait presque l'unanimité contre lui

Après un an de pouvoir, Mohamed Morsi fait presque l'unanimité contre lui

À la différence des manifestations contre Hosni Moubarak début 2011, la protestation contre le président Morsi ne se limite pas au Caire, mais embrase de nombreuses autres villes égyptiennes, constate la Frankfurter Allgemeine Zeitung. La révolution égyptienne entre ainsi dans une nouvelle phase. Un an après leur arrivée au pouvoir, le prestige politique des Frères musulmans est très érodé.

Mursi und Abdel-Fattah

Face à la fronde contre le président, l'armée égyptienne se pose en garante de la stabilité du pays

Si Morsi ne parvient pas à faire un pas en direction de l'opposition, il connaîtra le même sort que son prédécesseur, analyse également Die Welt. Par contre, cette même opposition doit accepter qu'une partie non négligeable de la population rurale soit ancrée dans l'islam. Pour que l'Égypte retrouve la paix, il est grand temps que les deux camps apprennent l'un de l'autre.

Le quotidien conservateur revient également dans ses colonnes sur la colère de la chancelière au sujet des écoutes illégales américaines dont a été victime l'Allemagne. Espionner ses amis, c'est intolérable, a-t-elle lancé.

Ce qui fait dire à la Frankfurter Rundschau : pendant des semaines, Angela Merkel a tenté de minimiser l'étendue de ce scandale. Le dilemme de Berlin est qu'il refuse peut-être l'interception des données personnelles, mais qu'il accepte volontiers les informations transmises par les services secrets américains en matière de complots terroristes. 

Obama in Berlin mit Merkel PK

Lors de sa visite à Berlin, Angela Merkel savait-elle tout ce que que son invité savait sur elle ?

D'ordinaire, la chancelière évite toute surenchère dans les conflits, constate die tageszeitung. C'est pourquoi son commentaire sur l'espionnite aiguë des Américains est étonnant. Cette indignation pourrait par contre détourner l'attention du bon peuple sur une série de questions délicates pour Angela Merkel, à quelques mois des élections législatives : les services secrets allemands étaient-ils au courant de ces écoutes ? Si oui, l'ont-ils alors dit à la chancelière ? Et dans ce cas, en sait-elle alors plus qu'elle ne veut bien l'avouer ?

Washington est passé du côté obscur de la Force, lance la Süddeutsche Zeitung. L'Amérique confisque la liberté dont elle fait la promesse depuis si longtemps. Fondés sur les valeurs de liberté, les États-Unis abandonnent celle-ci et se blindent. L'attentat du 11 septembre et la guerre au terrorisme qu'il a déclenchée ont donné aux structures étatiques et à la bureaucratie un pouvoir incontrôlable qui agit maintenant dans l'ombre. Pour pouvoir être crédible et accepté, il est pourtant impératif que l'état de droit agisse au grand jour, conclut le quotidien de Munich.

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !