DSK inculpé de tentative de viol | Coupe du monde de football 2018 | DW | 16.05.2011
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Mondial 2018

DSK inculpé de tentative de viol

Arrestation à New York de Dominique Strauss-Kahn, le directeur général du FMI et espoir des socialistes français à la présidentielle de 2012. DSK est inculpé d'agression sexuelle et de tentative de viol.

default

Dominique Strauss-Kahn, emmené dimanche par la police de New-York

Les faits dont est accusé Dominique Strauss-Kahn se seraient produits samedi en milieu de journée dans un hôtel Sofitel de New York. Une femme de chambre l'accuse de l'avoir agressée sexuellement. Des faits passibles de 25 ans de prison, que nie en bloc le patron du FMI. Les caméras du monde entier étaient braquées sur lui dimanche, le visage crispé, alors que la police l'emmenait, menottes aux poings. Dominique Strauss-Kahn ne peut se prévaloir d'aucune immunité dans cette affaire. Il comparaît ce lundi devant un juge de New York qui décidera s'il peut être ou non libéré sous caution. Une affaire évidemment qui ébranle le monde de la finance internationale.

Arrestation de DSK en pleine tempête financière

Dominique Strauss-Kahn devait aujourd'hui assister à Bruxelles à la réunion des ministres des Finances européens sur la Grèce. L'Allemand Wolfgang Schäuble souligne que le scandale de New York n'affectera pas les travaux sur le plan de sauvetage de la zone euro :

"Le FMI est présent à la réunion en tant que conseiller. Ce n'est pas le directeur général qui y assiste, mais sa représentante. Il n'y aura pas d'incidences sur les informations que nous souhaitons recueillir du FMI. C'est une grande institution qui garde son pouvoir de décision et sa capacité d'action."

Verhaftung Strauss-Kahn Medien Frankreich

Emotion en France où DSK incarnait l'espoir du PS à la présidentielle de 2012

L'Allemagne aimerait, le cas échéant, voir un Européen succéder à DSK à la tête du FMI, si les choses bien sûr ne s'arrangent pas pour lui. Pour le moment en tous cas, il y a présomption d'innocence. C'est ce que répète l'ensemble de la classe politique française, très secouée par l'affaire. Le malaise est grand surtout bien sûr dans le camp socialiste, alors que Dominique Strauss-Kahn dépasse Nicolas Sarkozy dans les sondages d'opinion en vue de la présidentielle de 2012. Les autres candidats potentiels à la primaire du PS soutiennent l'homme politique, à l'instar de Ségolène Royal :

"Dominique Strauss-Kahn a droit comme tout citoyen à la présomption d'innocence, tant que les faits ne sont pas prouvés. Ma pensée, en cet instant, va à sa famille, à ses proches et aussi à l'homme qui traverse cette épreuve."

La prudence est de mise également à la droite de l'échiquier politique. Le directeur général du FMI avait déjà été touché par deux affaires : des emplois fictifs touchant la MNEF, la mutuelle nationale des étudiants de France. Et, en 2008, une liaison extra-conjugale avec une économiste hongroise du FMI. De nombreux politiques et éditorialistes parlent cette fois de possible piège dans lequel serait peut-être tombé DSK, un an avant la présidentielle française et alors que l'Union européenne se trouve en pleine tourmente financière.

Auteur : Carine Debrabandère
Edition : Georges Ibrahim Tounkara