1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Culture

Dresde a 800 ans!

La ville de Dresde fête aujourd’hui ses 800 ans. Joyau baroque, ville martyre de la Seconde Guerre mondiale, la cité saxonne décolle aujourd’hui sur le plan économique. Le reportage de Carine Debrabandère

Dresde, cité saxonne en pleine expansion

Dresde, cité saxonne en pleine expansion

« Comment décrire Dresde ? …Bien sûr, il y a d’autres belles villes en Allemagne, mais ici, c’est particulier…Dresde peut vraiment être fière de son histoire et de sa tradition culturelle… »

Matthias sait de quoi il parle. Il a 70 ans et n’a jamais quitté sa ville, Dresde dont on célèbre cette semaine les 800 ans d’existence.

Date de naissance donc le 31 mars 1206. Mais apogée de celle qui allait très vite devenir la Florence de l’Elbe : le 18e siècle du Grand électeur de Saxe : Auguste II, dit Auguste le Fort. C’est sous son règne que Dresde se transforme en magnifique ensemble baroque et commence à rassembler une collection exceptionnelle de peinture et d’œuvres d’art des maîtres anciens, Dürer, Cranach ou Jan van Eyck, collection qu’on peut encore aujourd’hui admirer au musée du Zwinger. Autres joyaux baroques : l’opéra de Semper et la Frauenkirche, l’église Notre-Dame, rasée en 1945, dont on a célébré la reconstruction en octobre dernier, grâce à des dons en provenance du monde entier. La Frauenkirche détruite, comme 75% de la ville, sous les bombardements alliés des 13 et 14 février 1945. Entre 35 000 et 100 000 personnes, les chiffres divergent selon les sources, périront dans cette vague de bombardements, l’une des plus importantes de la Seconde Guerre mondiale. Katharina se souvient…

« Notre maison a été touchée plusieurs fois, lors du second bombardement. Nous nous sommes tous allongés sur le sol, et puis d’un seul coup, mon mari a crié « Ça sent le brûlé ». Il a ouvert la porte et les flammes se sont engouffrées dans la pièce. Nous avons dû sauter à travers pour ne pas périr dans l’incendie… »

Dresde, ville martyre de la Seconde Guerre mondiale, mais ville qui, comme le souligne l’historien britannique Frederik Taylor (et contrairement à l’idée reçue) avait une importance stratégique dans l’Allemagne nazie…

« Dresde était un nœud ferroviaire pour l’approvisionnement des soldats allemands. C’était une garnison, avec un nombre important de troupes, non loin du front est. Et c’est cet approvisionnement que les bombardiers britanniques voulaient couper. Cette vague de bombardements n’était pas dirigée exclusivement contre Dresde mais contre toute la région, contre Berlin également.. »

Dresde, ville reconstruite désormais. Grâce justement en partie aux Britanniques, principaux responsables du bombardement de février 1945. La Grande-Bretagne a offert un million d’euros à la reconstruction de l’église Notre-Dame. Aujourd’hui, Dresde, 500 000 habitants, est l’une des rares villes de l’ex-Allemagne de l’est à l’avenir prometteur. Ici, les salaires sont moins élevés qu’à l’ouest de l’Allemagne, et les industries, notamment automobiles, affluent…Même si, dernièrement, la cité baroque a fait parler d’elle parce qu’elle a vendu ses biens immobiliers à un fonds d’investissement américain pour éponger ses dettes.

  • Date 31.03.2006
  • Auteur Carine Debrabandère
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien http://p.dw.com/p/C78S
  • Date 31.03.2006
  • Auteur Carine Debrabandère
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien http://p.dw.com/p/C78S
default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !