1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Drame ferroviaire au Cameroun

Plus de cinquante morts et des centaines de blessés. Le bilan de l'accident de train survenu entre Douala et Yaoundé ne cesse de s'alourdir. Certains wagons du train sont retournés, faisant redouter un bilan plus lourd.

Les toute premières images du drame ont été envoyées par le correspondant de la Deutsche Welle, lui aussi étant parmi les passagers de ce qui est désormais appelé "le train de la mort". Le nombre très élevé de passagers s'explique par une coupure de la voie routière entre la capitale Yaoundé et la métropole économique de Douala.

Il sonnait 12H49 minutes TU lorsque notre correspondant nous a alertés, indiquant que le train avait déraillé aux abords de la ville d'Eseka (200 km à l'est de Yaoundé), une information confirmée plus tard par le ministre camerounais des Transports, Edgar Alain Mebe Ngo'o. 

Plusieurs wagons ont basculé sur le bas-côté de la voie. Plusieurs sources indiquent que des services de secours sont mobilisés pour porter assistance aux victimes. Le train était bondé suite à la coupure de  la route Yaoundé-Douala après l'effondrement d'un pont sous l'effet de la pluie. 

Face à cette situation, les voyageurs se sont rabattus en masse vendredi matin vers les gares de Douala et de Yaoundé, nombre d'entre eux n'ayant pas les moyens de prendre l'avion. La route reliant le port de Douala à Yaoundé est l'une des plus importantes du pays par la densité du trafic. C'est aussi l'un des principaux axes commerciaux d'Afrique centrale. Les échanges vers le Tchad et la Centrafrique - pays enclavés -  transitent aussi par cette route.
 

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !