1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Doute sur les juridictions constitutionnelles

L'opposant Jean Ping s'est montré vendredi de nouveau méfiant vis-à-vis de la Cour constitutionnelle qu'il a saisie d'un recours contre les résultats du vote du 27 août, remporté par le président sortant Ali Bongo.

Avant-même l'élection présidentielle, l'opposition au Gabon se montrait déjà méfiante vis-à-vis de la cour constitutionnelle. La validation par cette cour, du dossier de candidature du président sortant Ali Bongo mis en cause pour ses supposés faux actes de naissance, cette validation donc a aggravé la méfiance des opposants.

Mais ce n'est pas qu'au Gabon que les avis ou décisions de la juridiction constitutionnelle sont mis en doute. Le constitutionnaliste burkinabé Abdoulaye SOMA explique pourquoi on enregistre cet état de faits. Monsieur Soma est agrégé des facultés de droit et président de la société des constitutionnalistes du Burkina Faso.

Cliquez ci-dessous pour écouter son analyse !

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !