1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Sport

Dortmund coule, Paris déroule

En huitièmes de finale aller de Ligue des Champions, un Dortmund dominateur s'est incliné sur la pelouse d'un Benfica plus réaliste (1-0), tandis que le Paris Saint-Germain a été sans pitié avec le FC Barcelone (4-0).

Le Borussia s'est fait surprendre d'entrée de jeu par la vivacité de l'équipe portugaise avant de revenir dans la rencontre et se procurer les meilleures occasions, à l'instar de Pierre-Emerick Aubameyang ou encore Ousmane Dembélé, néanmoins sans succès, la faute à une très bonne défense portugaise, ou encore à un manque d'efficacité évident.

Une frappe, un but

Pire encore pour Dortmund : c'est Benfica qui a fini par ouvrir le score. En début de seconde période, les Lisboètes obtiennent un corner, et suite à un cafouillage, c'est Kostas Mitroglou qui hérite du ballon. L'attaquant grec ne se fait pas prier et trompe Roman Bürki de près. Il s'agissait de la première frappe cadrée du Benfica, ce sera la seule de la rencontre, d'ailleurs.

Aubameyang rate l'égalisation

Le Borussia se fait donc prendre à revers alors qu'il s'était montré le plus dangereux jusque là. Et quand les hommes de Thomas Tuchel ont une franche occasion d'égaliser, ils n'en profitent pas. A la 58ème, soit neuf minutes après l'ouverture du score du Benfica, Dortmund obtient un pénalty. Aubameyang s'avance, mais voit sa frappe plein axe détournée par Ederson Moraes. Le gardien lisboète qui s'illustrera une nouvelle fois en fin de rencontre sur une frappe déviée de Christian Pulisic. Victoire 1-0 du Benfica. Dortmund va devoir se montrer plus tranchant au retour s'il veut accéder aux quarts de finale.

Le PSG étrille le Barca

La grosse sensation de la soirée est venue de Paris : au Parc des Princes, le Paris Saint-Germain a été sans pitié avec le FC Barcelone. Les Parisiens ont ouvert la marque sur un coup franc d'Angel Di Maria à la 18ème minute. Julian Draxler a doublé la mise à la 40ème, Di Maria a signé un joli doublé à la 55ème, pour son vingt-neuvième anniversaire, avant qu'Edinson Cavani ne s'offre lui aussi un joli cadeau pour ses 30 ans. Score final 4-0. Les hommes d'Unai Emery ont fait parler leur puissance offensive, tandis que de l'autre côté du terrain, Lionel Messi, Neymar et Luis Suarez ont été mis sous l'éteignoir par Presnel Kimpembe. Le jeune Franco-Congolais de 19 ans qui a réalisé une performance exceptionnelle pour son premier match en Ligue des Champions. A l'occasion de la Saint-Valentin, les joueurs parisiens ont donné beaucoup d'amour à leurs supporters.

Suite des huitièmes de finale aller ce soir, avec le Bayern Munich qui reçoit Arsenal, tandis que le Real Madrid affronte Naples. Deux rencontres qui débuteront à 19h45 en temps universel.