1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Dossier

Doris Lessing la rebelle

Le 17 novembre disparaissait Doris Lessing. Prix Nobel de littérature, icône du féminisme malgré elle, la romancière britannique rebelle n'a jamais cessé de critiquer la société, à commencer par son enfance africaine.

Doris Lessing, le 11 octobre 2007, après l'annonce du Prix Nobel de Littérature

Doris Lessing, le 11 octobre 2007, après l'annonce du Prix Nobel de Littérature

Doris Lessing est née en Perse, en 1919. Mais elle passe son enfance en Afrique. Ses parents ont une ferme en Rhodésie du sud, dans l'actuel Zimbabwe. Elle grandit dans une société de colons qu'elle décrira comme « froide, inhumaine et provinciale ». Elle quitte l'école à 15 ans, avant tout pour prendre le temps de lire, et suivra bientôt son ambition : écrire. « Rien de tel que d'avoir une histoire merveilleuse en tête et de commencer à l'écrire. »

Mariages de cœur et d'idéaux

Doris Lessing se marie une première fois à 19 ans, avec un fermier rhodésien. Quatre ans plus tard, elle rencontre un communiste allemand en exil. Elle le prend pour mari en secondes noces, et épouse aussi ses idéaux marxistes. « Selon moi, si vous vivez avec votre temps, vous allez forcément être amené à écrire sur votre époque. Réfléchir longuement sur certains sujets ouvre l'esprit, là où la majeure partie des gens restent fermés. »

Doris Lessing, héroïne de la Foire du Livre de Francfort en 2007

Doris Lessing, héroïne de la Foire du Livre de Francfort en 2007

A la fin de la guerre, Doris Lessing divorce à nouveau et part s'installer à Londres. Dans ses valises, elle emporte le manuscrit de « Vaincue par la brousse » et le publie dès son arrivée. La relation entre une fermière blanche et son domestique noir convainc immédiatement le public européen.

Une femme de combat

L'écrivaine s'inspire de son expérience africaine pour publier des nouvelles et la série : « Les enfants de la violence ». Elle y décrit l'effondrement du système colonial et la brutalité des relations entre les noirs et les colons. Toute sa vie, elle combat le racisme et l'apartheid, ce qui lui vaudra d'être plusieurs fois interdite de séjour au Zimbabwe et en Afrique du sud.

Avec « Le Carnet d´Or », considéré comme son chef d'œuvre, elle devient une icône du féminisme. « Je n'ai pas pensé au fait que je faisais quelque chose de spécial, je l'ai fait parce que j'avais besoin de le faire. Plus tard, on lui a donné une étiquette c'est devenu une théorie. Je crois au changement de la loi. Vous changez les lois et le reste suivra. »

Et même après une cinquantaine d'ouvrages et un prix Nobel de littérature, la romancière reste une femme de combat, qui n'hésite pas à rappeler à ces contemporains les défis qui les attendent: « Imaginez qu'arrive une nouvelle ère glacière, que va-t-il se passer ? Tous les Européens vont se précipiter en Afrique en suppliant : Prenez-nous, s'il vous plaît, nous sommes de pauvres citoyens et nous avons si froid…Que vont faire les Africains à ce moment ? Est-ce que vous pensez qu'ils diront : bien sûr, venez chez nous ! Je ne crois vraiment pas, bien sûr que non. »

Doris Lessing, l'écrivaine rebelle à la parole indignée et à l'humour noir, est finalement partie en paix, à l'âge de 94 ans.