Donner la vie sans la perdre | Santé | DW | 07.12.2011
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Santé

Donner la vie sans la perdre

Réduire de 3/4 la mortalité maternelle d'ici 2015 : l'OMD ne sera pas atteint en Afrique. Mais des progrès ont été réalisés. Le point sur ce qu'il faut encore faire pour améliorer la santé maternelle et sauver des vies.

Bilder von DW-Mitarbeiterin Anja Koch, aufgenommen im August 2009 in Namibia, Katatura (Township von Windhuk)

Mourir en donnant la vie. Au Niger, cela concerne une femme sur seize

Un millier de femmes meurent encore chaque jour dans le monde des suites de complications durant la grossesse ou l'accouchement. Un chiffre difficile à accepter. En 2000, les dirigeants du monde entier s'étaient promis de tout faire pour réduire de 3/4 la mortalité maternelle d'ici 2015 : c'est l'objectif du millénaire pour le développement numéro 5. Et à trois ans de l'échéance, force est de constater que cet OMD ne sera pas atteint.

Il faut pourtant garder espoir, car des progrès ont été faits. Exemple en Mauritanie. 500 femmes meurent sur 100 000 naissances vivantes, un chiffre en baisse. Ecoutez le reportage à Nouakchott de notre correspondant Khalilou Diagana.

Dans ce magazine également, les conseils du Docteur Hady Diallo sur ce qu'il faudrait faire pour réduire la mortalité maternelle en Afrique. Il représente le continent au département de santé reproductive, à l'OMS, l'Organisation mondiale de la santé. Consultations pré-natales, planing familial, formation du personnel, équipements, etc : voici quelques pistes pour améliorer la santé des mères en Afrique.

Auteur : Cécile Leclerc
Edition : Konstanze von Kotze

Liens

Audios et vidéos sur le sujet