1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Djeralar Miankeol parle... librement

Dix jours après sa libération, le militant tchadien des droits de l'Homme nous accorde une interview. Pour lui, la lutte contre la corruption et l'accaparement des terres doit continuer coûte que coûte.

Écouter l'audio 01:59

"Les paysans sont rackettés au quotidien" (D. Miankeol)

Il y a dix jours, Djeralar Miankeol, militant des droits de l’Homme, a été acquitté par la cour d’appel de Moundou, au Tchad. Il avait été condamné à 2 ans de prison ferme pour “outrage à magistrat” après avoir dénoncé sur la radio FM Liberté la corruption des juges, notamment dans les affaires d'expropriations et accaparement des terres.

Une condamnation arbitraire, de l'avis des associations de défense des Droits de l’Homme, qui ont salué l'acquittement en appel du militant. Une semaine après sa libération, Djeralar Miankeol répond aux questions de Milena Pellegrini

La rédaction vous recommande

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !