1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

International

Dix milliards de dollars promis aux Syriens

Dix milliards de dollars devraient être versés par différents pays et insitutions pour financer l'aide humanitaire en Syrie, ce jeudi, à Londres.

Écouter l'audio 01:43

"Il faut envisager au niveau humanitaire des solutions à long terme" (Alexandre Giraud)

Cette aide internationale devrait s'étaler sur plusieurs années. Avant cette conférence, l'ONU avait lancé un appel de fonds de 7,73 milliards de dollars, pour la Syrie et ses pays voisins, qui accueillent la majeure partie des réfugiés syriens. A la sortie de la réunion, le Premier ministre britannique David Cameron a annoncé qu'environ 10 milliards de dollars étaient promis par les différents participants, dont l'Allemagne, les Etats-Unis et l'Union Européenne. La chancelière allemande, elle, prône de privilégier les partenariats économiques avec les pays qui accueillent le plus de réfugiés syriens. On compte en Syrie environ six millions de déplacés, et 4 millions de réfugiés hors du pays, pour un conflit qui dure depuis bientôt cinq ans.

Des pourparlers de paix au point mort

La ville d'Alep a été visée par des attaques du régime Assad et de son allié russe.

La ville d'Alep a été visée par des attaques du régime Assad et de son allié russe.

La rencontre à Londres a eu lieu alors que les pourparlers de paix à Genève ont été interrompus mercredi, notamment à cause de l'attaque menée sur Alep en début de semaine par le régime de Bachar al-Assad et son allié russe. L'Observatoire syrien des droits de l'homme estime jeudi soir que 40 000 civils ont dû fuir Alep depuis le début de la semaine. L'ONG Solidarités International intervient justement dans cette région d'Alep, mais depuis deux jours, leurs opérations sont stoppées. Vous pouvez écouter Alexandre Giraud, le directeur des opérations, au micro de Juliette Gramaglia, en cliquant sur l'image ci-dessus.

Vendredi, Staffan de Mistura l'émissaire de l'ONU pour la Syrie, sera devant le Conseil de sécurité pour expliquer la suspension et le report des négociations, prévu -sans être certain- au 25 février.

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !