1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

International

Disparitions forcées, le Cameroun épinglé

Dans les conflits, comme en Syrie, mais aussi lors de tensions politiques, comme en Égypte ou dans la lutte contre Boko Haram au Cameroun: les disparitions forcées sont un phénomène mondial.

Écouter l'audio 01:58

Ce mardi 30 août est la journée internationale des victimes de disparitions forcées - des personnes qui à la suite de troubles politiques ou d'un conflit ont disparu sans laisser de traces. Écoutez à ce sujet Yves Prigent, responsable du programme responsabilité des Etats et des entreprises de l'ONG Amnesty International, en cliquant sur l'image ci-dessus.

Des dizaines de millier de personnes ont disparu en Syrie, dans le conflit. Les troubles politiques sont une cause majeure de disparitions forcées, dans le monde. L'ONG Amnesty international épingle l'Égypte, mais aussi le Mexique, le Pakistan ou encore la Turquie, qui font l’objet d’enquêtes. En Afrique, ce sont les cas du Kenya, du Zimbabwe et du Cameroun sur lesquels se penche en particulier l'ONG. Le Cameroun, où dans le cadre de la lutte contre Boko Haram, près de 130 personnes ont été arrêtées, le 27 décembre 2014. Si depuis près de 25 au moins sont mortes en détention, le sort des autres reste incertain.

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !