1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

Discussions sur le salaire parental

On pourrait croire que la Coupe du monde de football laisse les coudées franches aux dirigeants allemands pour faire passer des réformes sans rencontrer de grande résistance. Pourtant, un dossier suscite actuellement les discussions les plus vives : la réforme de la politique de la famille. Le secrétaire général des chrétiens-démocrates présente ce lundi une proposition qui soulève d’ores et déjà des réticences non seulement au sein du SPD, mais également dans son propre camp.

Changer les couches, papa aussi peut le faire

Changer les couches, papa aussi peut le faire

La politique de la famille divise le gouvernement en deux camps, titre la tageszeitung. Les ministres ne sont pas d’accord : faut-il accorder des avantages fiscaux aux couples mariés, comme c’est le cas actuellement, ou bien aux couples qui ont des enfants ?

Die Welt abonde dans le sens de la CDU. L’idée d’instaurer un salaire parental pour permettre aux parents de se consacrer à l’éducation de leur enfant la première année est bonne. Meilleure en tout cas, d’après le journal, que la conception du SPD selon laquelle il faut certes abandonner les avantages fiscaux accordés aux couples mariés mais pour reverser les fonds à l’Etat afin d’améliorer les structures d’accueil pour enfants en bas âge. Comme si l’Etat savait mieux que les parents ce qui est bon pour leurs enfants.

La Süddeutsche Zeitung souligne que les abattements fiscaux actuels pour couples mariés ne correspondent plus aux diverses formes du concubinage moderne. Un modèle conçu d’après l’idéal chrétien-démocrate de l’homme qui fait bouillir la marmite tandis que sa femme reste à la maison.

Pour la Frankfurter Rundschau, l’échec des réformes est davantage dû au compromis qu’il faut trouver entre les deux conceptions radicalement opposées des deux partis de gouvernement qu’au besoin de réforme des modèles sociaux actuels.

Un coup d’œil à la Frankfurter Allgemeine Zeitung pour finir. La FAZ propose au chef de la CDU de se joindre aux chasseurs d’ours de Bavière afin de retrouver des alliés dans le sud. Sa proposition de réformer l’imposition des couples effraie en première ligne la CSU. À moins, suggère la FAZ, que le parti conservateur bavarois révise sa vision de la femme et intègre enfin les familles patchwork, les couples non mariés et les célibataires dans sa conception traditionnelle de la famille.

  • Date 19.06.2006
  • Auteur Sandrine Blanchard
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien http://p.dw.com/p/C6zQ
  • Date 19.06.2006
  • Auteur Sandrine Blanchard
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien http://p.dw.com/p/C6zQ
default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !