Discours de Shimon Peres devant le Bundestag | Vu d′Allemagne | DW | 28.01.2010
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

Discours de Shimon Peres devant le Bundestag

Un discours prononcé à l’occasion de la Journée internationale de commémoration de l'Holocauste et du 65ème anniversaire de la libération par l’Armée rouge du camp d’extermination d’Auschwitz.

default

Shimon Peres est le troisième président israélien à venir en visite officielle en Allemagne.

Devant le Bundestag, la chambre basse du parlement, le président israélien et lauréat du Prix Nobel de la Paix a raconté comment des membres de sa famille avaient été tués par les nazis et a aussi dénoncé la menace que représentait l'Iran pour l'Etat d'Israël.

En première page de die Welt, une photo du président israélien Shimon Peres en train de réciter le Kaddish, la prière juive pour les morts, avant d'entamer son discours devant les députés allemands. Le journal note que les leçons tirées de la Shoah par Israël et par la population majoritairement pacifiste de l'Allemagne sont bien différentes. Pour Shimon Peres, le fait qu'Israël dispose d'un important système de défense est la conséquence directe de la vulnérabilité des juifs face aux nazis alors que beaucoup d'Allemands condamnent totalement l'utilisation des armes.

Deutschland Israel Präsident Schimon Peres Rede im Bundestag in Berlin Flash-Galerie

Le discours du président israélien a été salué par les applaudissements des députés allemands.

La Tageszeitung salue de son côté l'intervention de Shimon Peres devant le Bundestag, mais estime que chaque commémoration des victimes d'Auschwitz et de la Shoah devrait systématiquement être l'occasion de soulever une question cruciale : dans quelle mesure la population allemande était-elle au courant de l'extermination des juifs à l'époque nazie ?

Shimon Peres a appelé l'Allemagne à assumer sa responsabilité, écrit le Tagesspiegel, celle de protéger l'Etat né suite au meurtre de six millions de juifs. Pour le journal, la dimension historique du discours du président israélien vient du fait qu'il est parti d'Auschwitz pour arriver à Téhéran. Plus jamais on ne doit nier la Shoah et pourtant, de l'Iran parviennent aujourd'hui encore des paroles de haine, des informations sur la poursuite du programme nucléaire et des provocations.

Präsident Mahinda Rajapaksa

Le président sortant du Sri Lanka, Mahinda Rajapakse, a été réélu avec 57,9% des suffrages.

La Frankfurter Rundschau se penche elle sur un autre sujet : la victoire du président sortant Mahinda Rajapakse au Sri Lanka, lors de la première élection présidentielle depuis la fin de la guerre civile. Après la victoire militaire sur les rebelles tamouls, le Sri Lanka aurait vraiment besoin d'un gouvernement qui réconcilie le pays, écrit le journal. Toutefois, on peut douter que Mahinda Rajapakse, un partisan de la ligne dure, soit vraiment la bonne personne pour cela. Sous son premier mandat, ce qui était une démocratie exemplaire pour le sud de l'Asie s'est transformé en un Etat de non-droit dirigé par des bandes corrompues.

Auteur : Aude Gensbittel

Edition : Konstanze Von Kotze

  • Date 28.01.2010
  • Auteur Aude Gensbittel
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien http://p.dw.com/p/Lisq
  • Date 28.01.2010
  • Auteur Aude Gensbittel
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien http://p.dw.com/p/Lisq
default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !